Ce site est totalement libre et indépendant. Il s'agit d'un album-souvenir qui regroupe un peu plus de 150 articles, des photos (près de 1800), vidéos, liens divers, commentaires de matchs et d’entraînements, et reportages sur les épopées successives du Servette FC depuis 2010.

dimanche 12 septembre 2021

Belle fête : Saint-Gall étrillé (12 Septembre 2021)

Sixième journée de Super League, et retour de la Section Grenat

C'est un Servette d'Alain Geiger qui peut encore se rapprocher du haut du classement qui reçoit le FC Saint-Gall de Peter Zeidler, en ce début d'après-midi totalement estival de dimanche suivant le Jeûne Genevois. Le SFC dispose non seulement de l'essentiel de ses forces en dehors d'Oberlin et de Rodelin (blessés), mais aussi et surtout du retour de la Section Grenat dans les tribunes. Nous disons : Enfin !

La Section Grenat en pleine action en 2e période

Un petit mot encore pour souligner l'extraordinaire événement de la qualification de l'équipe féminine du SFCCF à Glasgow (1-2 au match retour, voir ici le match aller) qui vaudra à la Praille de voir des grands d'Europe venir affronter les filles grenat dans les poule de la Ligue des Champions. Vraiment prometteur.

Servette FC - FC Saint-Gall : 5-1 (4-1)

Super League - 12/09/2021 - 7045 spectateurs

Tout ira très vite dans cette rencontre, alors que nous arrivâmes au stade et que le coup d'envoi venait d'être donné. Une première clameur signifiait très rapidement que Guillemenot, ex-Servettien passé par Barcelone et l'Autriche et qui se retrouvait depuis quelques temps en vert, se faisait expulser. A peine 3 minutes de jeu, et déjà Servette prenait un avantage (psychologique).

Le 2e goal de la 1ère période sous les yeux médusés des supporters Saint-Gallois

L'avantage au score ne tarderait pas, et suivrait même une progression inédite à la Praille. Le temps de nous installer en Tribune Nord, et Gaël Clichy reprenait une passe en retrait : 1-0. Puis les événements vont s'enchainer comme jamais entre la 14e et la 26e minute. Tout le talent des Stevanovic, Cognat et consors, va amener le score à 4-0, par des goals de Sauthier, Cognat et Rouiller. La messe était-elle dite ? Pas sûr - tant on eut un peu l'impression que la concentration serait la principale qualité pour briller. Inutile d'indiquer que l'ambiance était à l'euphorie dans un stade assez bien garni.

C'est un défaut de communication entre Frick et Rouiller qui coûtera le 4-1, un peu avant la mi-temps. Et c'est finalement encore Rouiller qui viendra conclure par un 5e but de la tête sur corner (pour se rattraper, si on veut), cette belle victoire à domicile pour les Servettiens. Servette aurait facilement pu alourdir le score 4 ou 5 fois, mais un manque de tranchant, ou un certain relâchement s'était dessiné au fur et à mesure que la victoire devenait inéluctable.

Score sans appel. Bon retour chez vous, les Brodeurs !

Une belle fête du football. Comme une délivrance après tant de mois de restrictions. Tout ça même si la pandémie était encore là, et le championnat n'en était qu'à sa toute première partie.

Pourvu que ça dure.

Quelques autres clichés de cette rencontre:

Et 1-0, merci Clichy !

Et 3-0, merci Cognat !

L'attente aux buvettes en Tribune Nord est vraiment trop longue

Le corner préalable au 5-1 de Rouiller. Imeri et Valls à la combinaison.


Et une vidéo :

Contre-attaque Saint-Galloise de première période sous les chants grenat

Ciao

M

samedi 4 septembre 2021

Servette-Chênois Féminin en Coupe d'Europe (1er Septembre 2021)

La trêve internationale comme une occasion de découvrir le "SFCCF".

Pour une première, ce fut une première, en ce soir de 1er septembre. Le Servette Foootball Club Chênois Féminin, est l'émanation depuis plusieurs saisons du rapprochement de la meilleure équipe genevoise de football féminin avec le club du Servette FC. C'est ainsi que l'équipe a gravi les échelons pour devenir championne de Suisse en fin de saison pandémique 2020-2021.

Coup d'envoi à 19h15, en ce 1er septembre 2021

Quelle soirée agréable, avec une température idéale et ciel bleu dégagé pour voir les championnes écossaises affrontées leurs homologues helvètes à la Praille. S'il a fallu braver les sorties de bureau, et les files de vérification de certificats sanitaires qui s'imposent en cette toujours-drôle-de-période pour la vie et le football, c'est avec plaisir qu'enfin nous assistons à un match de la formation servettienne féminine. La rencontre vaut pour le match aller du 2e tour de qualification pour la Champions League féminine.

Servette FC Chênois Féminin - Glasgow City : 1-1 (0-0)

Ligue des Champions - 01/09/2021 - 2487 spectateurs

Cette une rencontre intense que juge le trio arbitral roumain. Les près de 2500 spectateurs, un record, occupent la Tribune Principale, et l'ambiance a des relents de retours à la normale, si on exclut la nécessité d'un pass sanitaire pour assister au match. Les amis des Enfants du Servette ne sont pas loin au-dessus, quelques autres visages familiers ici ou là. La Section Grenat a apparemment délégué quelques volontaires qui vont essayer de lancer quelques chants au cours de la rencontre, malheureusement, et c'est un peu incompréhensible, aucune représentation massive. Quelle meilleure occasion pour un nouveau départ ?

Toujours bien de se souvenir qui on est et d'où vient. Belle aventure !

En tant que telle, la première fut assez moyenne, avec une certaine prudence entre les deux équipes, mais Servette Chênois voulait montrer que l'équipe jouait à domicile. Plusieurs joueuses nous marquèrent par leur présence et leur allure, comme la nouvelle gardienne Ines Pereira, comme les latérales Amandine Soulard (à droite) et Monica Mendès (à gauche) ou encore à la récupération Sandy Maendly (une vraie star du club).

Et goal de Jade, 1-0 à la 50e !

En seconde période, les choses s'animèrent grâce à l'ouverture du score par Jade à la 50e, d'un coup de tête judicieux pour lober la gardienne écossaise. Le public explose de joie, sans doute une beau moment pour nos Servettiennes. Malheureusement, après avoir pressé, les écossaises vont égaliser à la 66e. C'est l'attaquante Claire Shine lancée dans le trou qui trompera Inès Pereira, grâce à une volée de déviation en pleine course tout à fait remarquable. Un superbe goal qui donne le 1-1.

L'ambiance va alors encore se tendre. Servette Chênois va reprendre son pressing, et tenter de reprendre l'avantage. Comme le dit le résumé officiel du club : "Peiro et Bourma ne seront pas loin de donner la victoire servettienne, mais il manquait un brin de réussite pour que les Servettiennes l'emportent ce soir". C'est donc sur un 1-1 final, et assez difficile pour la qualification de l'équipe de l'entraineur Eric Séverac, mais pas impossible.

Allez Servette... Chênois !

D'autres photos de cette rencontre :

Les Servettiennes font corps avant le début du match

La première période, comme un round d'observation assez tendu

A 1-0, tout est possible. Y compris une Champions League à La Praille !

Egalisation spectaculaire des écossaises

Le score à l'approche du coup de sifflet final

Offensive écossaise de 2e période

Ciao

M

dimanche 22 août 2021

Au souvenir des grandes années (22 Août 2021)

Crise sanitaire et 4e journée de Super League en 2021-2022.

Plus de dix mois après notre dernier passage à la Praille, nous revenons voir les joueurs du Servette FC pour la première fois dans cette saison 2021-2022. Et c'est à nouveau pour la 4e journée de championnat, cette fois face à un Lucerne qui doute au moins autant que les équipes romandes en ce début de saison. Alain Geiger est toujours l'entraineur servettien, il n'a malheureusement pas réussi à qualifier le SFC pour un tour supplémentaire d'UEFA Conference League, malgré une équipe renforcée de joueurs comme Dimitri Oberlin, Ronny Rodelin, ou David Douline.

Un abo+ enfin inauguré cette saison

L'actualité dans les tribunes s'illustre par l'absence de la Section Grenat, qui s'oppose à un certain nombre de principes officiels en ce début de saison. Il est vrai que les Tribune Visiteurs restent vides ou encore que les entrées sont contrôlés, pandémie oblige. Ce ne sont donc qu'un peu plus de 4000 supporters qui seront recensés à l'entrée, malgré les ouvertures de portes dès 15h pour un match à 16h30, et peut-être expliqué par les restrictions sanitaires et la fin des vacances estivales. Servette aligne pourtant une équipe-type, qui doit faire oublier les derniers échecs face à Lugano et à Bâle.

Servette FC- FC Lucerne : 4-1 (3-0)

Super League - 22/08/2021 - 4092 spectateurs

Ce ne sera pour votre serviteur pas avant de partager la bonne impression de ce stade très grenat avec de nouvelles fresques peintes sous la tribune Nord. Voir photos en annexes.

Mobilisés pour chercher une deuxième victoire après celle de la 1ère journée (Sion)

Le match se déroulera bien pour Servette, qui après avoir subi une ou deux tentatives d'offensives des visiteurs en tout début de match, prendra complètement le contrôle du match en première mi-temps. Les beaux buts de Cognat (16e), Antunes (21e) et Stevanovic (43e) donnent un avantage décisif aux locaux, devant des Lucernois peu mobilisés, maladroits sur la pelouse glissante du Stade de Genève, et plus faible dans l'axe.

A la pause, on notera le très beau tour d'honneur des joueuses du Servette Chênois FC, championne de Suisse en 2020-2021, et en route pour se qualifier dans la Ligue des Champions.

Le 4-0 signé du nouveau arrivant Rodelin

En deuxième période, les hommes du capitaine Sauthier, plus prudents, laisseront un peu plus le ballon à Lucerne, qui n'en profitera que sur un beau lob, proche de la fin du match (Ndiaye, 78e), non sans qu'auparavant Ronny Rodelin vienne marquer le 4-0 devant la Tribune Nord (68e). Belle ambiance.

Qu'il fut bon de revenir et de sentir les bonnes saveurs du vrai football, celui qu'on vit dans un stade avec des gens qui partagent votre passion, des chants, de la vie, et aussi une belle victoire.

Allez Servette !

Quelques autres photos de ce souvenir :

Sous la Tribune Nord...

Sous la Tribune Nord...

Sous la Tribune Nord...

Retour dans l'antre du football genevois

La compo de départ de Geiger

Les Lucernois et leurs quelques supporters

Le premier but vu depuis la Tribune Nord

Les Servettiennes championnes célébrées

Coup d'envoi de la deuxième période

Le 4-0 à la 68e

Ronny Rodelin lancé; cette fois, il vendangera...

Ovation pour l'exceptionnel Miroslav Stevanovic

Ciao

M

dimanche 18 octobre 2020

Retour à La Praille (17 Octobre 2020)

Crise sanitaire et 4e journée de Super League en 2020-2021.

Pour 2020, l'histoire se souviendra bien d'une crise sanitaire mondiale sans précédent dans les mesures restrictives prises; et c'est entre les "gouttes" de ces restrictions que le Servette FC ouvre la jauge de spectateurs et reçoit ses supporters avec peu de limites en quantité pour la première fois depuis sept mois environ. Souvenir de cette période "cocasse" sur le site officiel du SFC: ici.


Pour 2020, l'histoire se souviendra peut-être de ce match au sommet entre le 4e de la saison précédente, le Servette Football Club, qui recevait le Champion suisse en titre, le BSC Young Boys de Berne. Quelques commentaires rapides sur cette rencontre ci-dessous, avec le recueil de photographies habituel.

Servette FC - Young Boys : 0-0 (0-0)
Super League - 17/10/2020 - 7240 spectateurs

Alain Geiger, toujours là après les bonnes prestations de 2019-2020, saison escamotée par la Covid-19, et auteur d'un parcours moyen en Ligue Europa, aligne une équipe hybride contre les favoris venant de la Capitale Fédérale : Frick - Sauthier (cap), Mendy, Sasso, Rouiller - Ondoua - Valls, Cognat, Fofana - Kyei. Si dans l'ossature les principaux éléments de la saison passée sont maintenus, l'équipe alignée comprend toutefois les nouveaux : Arial Mendy, Théo Valls et Boubacar Fofana; les deux derniers effectuant leur premier match à La Praille.


Le temps certes automnal est clément sur Genève et la pelouse de la Praille semble en très bon état pour accueillir un match de gala. La plupart des supporters apprécient pour la première fois l'ensemble des nouvelles installations des sièges dans les tribunes bien plus grenat que rose désormais. Les spécialistes des statistiques notent quand même que Servette n'est que 6e avec 3 points (avant cette rencontre), et que depuis la reprise post-confinement du printemps dernier, les Grenat ne se défendent au mieux que contre la relégation avec le nombre de points (bien moyen) qui ont été marqués.


La première période fut une des pires à laquelle votre serviteur ait été amené à assister devant une équipe Grenat. Rien n'allait, et les canaris de Berne n'eurent quasiment d'opposition que le valeureux Jérémy Frick qui s'employa totalement à repousser les multiples offensives "comme dans du beurre" menées par les visiteurs. Que de déchets techniques. Que de mauvaises relances. Que de pertes de duels. La honte avait (temporairement) revêtu un maillot grenat terne, occasionnant une certaine sidération dans les travées. Et les événements s'enchainaient: Le goal de l'ex-servettinen N'Samé était refusé à la 17e, Fofana recevait deux cartons jaunes d'affiler et était donc renvoyé aux vestiaires avant tout le monde dès la 35e.


Et pourtant, cette première période se termina sur un miraculeux 0-0. L'absence de Miroslav Stevanovic ne pouvait pas tout expliqué. La perte de confiance de nos attaquants grenat non plus.

La balle était donc désormais dans le camp de Geiger pour remotiver et replacer ses troupes, et pour assouvir un tout petit peu quand même l'appétit passionnel des grands et des petits supporters servettiens (re)venus malgré les circonstances.


La seconde période reprit sur de meilleures bases, sans d'abord que des changements de joueurs ne se fissent voir. Et malgré le fait de jouer à dix, et que YB gardait une possession de balle majoritaire, le SFC redonnait du brillant grenat à son maillot. Imeri et Cognat sonnaient notamment la charge, principalement en contres. Puis intervint la période des changements où les deux pré-cités étaient (étrangement) remplacés. Ainsi que Kyei perdu sur le terrain et dépassé par le physique de ses adversaires. Les trois grenats en difficulté par moment étaient Mendy (moins en vu que durant la Ligue Europa), Ondoua (toujours en déshérence sur le placement et les pertes de balles), et étonnement le capitaine Sauthier (en baisse de forme ces derniers mois, il semblerait).

Malgré les difficultés, et le fait qu'YB gardera un avantage constant dans l'impact physique, les raids successifs des milieux servettiens et l'incisivité précoce et naïve d'un Koné qui s'éteindra, ainsi que la fraîcheur d'un Antunes feront le spectacle pour le public qui pu presque penser à l'exploit. L'expulsion de Sierro, puis les multiples changements (on était désormais à 5 en 3x) saccaderont toutefois la fin de match - qui en restera donc sur un score nul et vierge, miraculeux au vu de la 1ère mi-temps pour les Servettiens.


L'espoir - cultivé par cette 2e partie de rencontre, ainsi que les efforts mesurés en coulisses, et le soutien des mécènes, partenaires et supporters grenat - reste toutefois de mise pour la suite de la saison qui sera sans doute partagée entre le renouvellement de cette équipe et sa stabilisation (peut-être difficile) au plus haut niveau helvétique.

Pour 2020, l'histoire devra noter qu'il s'agira d'un des derniers articles sur le site de l'Album du Servette FC, qui a déjà passé plus de dix ans à rapporter des exploits en Grenat. Davantage d'informations sur le sujet à la prochaine occasion.

Les autres photos de ce match :


Allez Servette !

Ciao

Michel

dimanche 16 février 2020

Zürich éclaté (16 Février 2020)

22e journée de Raiffeisen Super League, le 4e reçoit le 5e du classement.

Pas de chichi pour le rapport de ce match, mais surtout des photos. Celà dit, un peu de contexte quand même : Servette, 33 points, revient d'une défaite un peu dure à St Gall, quand il reçoit en ce dimanche très printanier un FC Zürich, 31 points, en légère difficulté. Geiger, toujours là, aligne un onze assez classique comprenant Frick - Sauthier (cap), Iapichino, Rouiller, Sasso - Ondoua, Cespedes, Cognat, Stevanovic - Tasar, Kyei.

Retour à la Praille, comme au printemps...


Servette FC - FC Zürich : 4-1 (1-0)
Super League - 16/02/2020 - 7052 spectateurs

La rencontre se dispute sous un ciel plutôt clément, et avec une température vraiment agréable. Servette et le FCZ font d'abord jeu égal, mais la technique des locaux va prendre le dessus. Ainsi c'est l'assez improbable Kyei qui ouvre le score à la 23e. Servette aura même d'autres occasions, notamment par le même Kyei, servi par Stevanovic - mais beaucoup sera vendangé en cette période de carnaval, à la mi-février.

A la pause, c'est un bon 1-0 pour les Grenat, sachant que le physique en général et le pressing zurichois en particulier sont assez difficile à manœuvrer. A plusieurs reprises, les visiteurs ont même eu des occasions pour inquiéter Frick, mais pareillement, l'efficacité en attaque n'était pas plus de rigueur de leur côté.

Changement de place à la mi-temps

Servette va toutefois ralentir en 2e période, à se trouver même acculé pendant au moins 5 minutes, le temps pour Zurich d’enchaîner plusieurs occasions, dont une qui égalisera à la marque. Les Genevois ne contraient plus, ne trouvaient plus leurs coéquipiers - et la sanction fut dure pour le public : 1-1. "Mérité", criais-je même voyant se ralentir les allants servettiens depuis plusieurs minutes.

Enfin, Kyei se fit sortir pour Koné et le match repartait de plus bel. La tête de l'ivoirien Koné redonnait immédiatement l'avantage au score (67e) et les Grenat reprenaient le contrôle du match. Le même Koné doubla puis tripla la mise en fin de match, appuyé qu'il fut par des Tasar, Cognat, Stevanovic (incroyable encore aujourd'hui) - en regain de forme.

Près de 40 photos de cette rencontre :

Avant 15h, à la Praille

Palmarès de Servette

Le box devant le stade est aux couleurs du club

Au Centre Commercial

Tribune E-F - Nord

Les nouveaux sièges sont là

Un nouveau siège

Quelques minutes avant le match

Le SFC News appelle à revenir

Les Zurichois sont là, plusieurs centaines.

Echauffement servettien

Avant le coup d'envoi

L'ambiance monte dans les travées

15h57, entrée des joueurs

Levée des drapeaux grenat

Entrée des joueurs

Fumigènes grenat pour l'entrée des joueurs

Corner servettien de 1ère période

Et hop, 1-0 par Kyei.

Servette prend le lead...

Congratulation servettienne sur le 1-0, 23e.

Coup-franc des Blanc en 1ère période

Ambiance, vers 16h40

Allons voir sur la droite, du côté du virage H

A la pause, M Balexert se dandine

Tribune Nord en 2e période

Tribune Principale en 2e période

2-1, Koné, 67e


Après le 1er goal de Koné

Faute zurichoise

Altercation zuricho-genevoise

Coup-franc servettien de 2e période

Occasion ratée

3-1 après le 2e but de Koné

3-1 après le 2e but de Koné

4-1, encore Koné

Célébration, on est dans les arrêts de jeu

4-1, beau résultat

4-1, score final




Ciao
M