Ce site est totalement libre et indépendant. Il s'agit d'un album-souvenir qui regroupe un peu plus de 200 articles, des photos (près de 1800), vidéos, liens divers, commentaires de matchs et d’entraînements, et reportages sur les épopées successives du Servette FC depuis 2010.

dimanche 20 mars 2022

Le derby du Rhône (20 Mars 2022)

 132 ans de football pour Servette, et 27e journée de Super League... pendant la guerre en Ukraine.

Le printemps guette à La Praille, quand le Servette FC accueille son rival du FC Sion en ce début de dimanche après-midi. Tous les ingrédients sont là pour un derby du Rhône intense. Plus de mesures anti-pandémiques, un championnat libéré pour les deux protagonistes (respectivement 5e et 7e et séparés de 5 points seulement avant le match), des revanches à prendre (le SFC revient de Bâle floué) et un public qui se révélera bien présent.

L'affiche du match sur le site officiel

Servette FC - FC Sion : 2-1 (2-1)

Super League - 20/03/2022 - 9851 spectateurs

Alors que les pétards valaisans  retentissent de l'extérieur de l'enceinte, Alain Geiger aligne une équipe qui doit faire avec les blessés et les suspendus. Du coup, il y a du jeune genevois sur la pelouse et sur le banc. Mais il y a aussi avec Jérémy Frick, un gardien emblématique, qui dispute son 200e match avec les Grenat, et qui porte le brassard du capitaine. Servette pourra toutefois compter sur ses valeurs sûres comme Miroslav Stevanovic, Kastriot Imeri ou encore Timothée Cognat.

La composition du SFC publiée sur le What's App des EdS avant le match


L'entrée des joueurs à 14h13

L'ambiance est dans les gradins, avec pas moins de 300 Valaisans en tribune Visiteurs, avec aussi une Section Grenat hautement mobilisée, mais aussi sur le terrain avec un hommage aux anciennes gloires servettiennes qui seront honorées pour les 132 ans du Club. Cet air de dénouement post-pandémique libère les esprits et la jeunesse s'en donne à cœur-joie dans les banderoles, les champs et les exaltations.

L'hommage aux anciens Servettiens devant la Tribune Nord

Servette va entamer le match très sérieusement devant des Sédunois assez solides. Mais les Grenat tripotent mieux le ballon, et les combinaisons s'opposent à la présence physique montagnarde. C'est ainsi que sur une séquence peaufinée, Cognat glisse la balle en pleine lucarne, et c'est 1-0 à la 25e. Les Sedunois ne sont pas en reste, et réagissent relativement vite avec le filou Filip Stojilkovic qui glisse la balle entre le poteau et Frick, c'est 1-1 à la 33e. Le jeune Behrami, latéral gauche grenat, qui fait son premier match s'est fait berner, mais il livre un beau combat.

Le feu du Derby du Rhône en première période

Les Grenat doivent donc remettre le pied sur le ballon, et on voit toujours les mêmes atouts à la manœuvre, avec peut-être un Antunes assez bien en vue, et devant des contre-assauts menés par Wesley, Saintini ou Bua. Les attaques servettiennes finiront par payer, et Imeri de marquer le 2-1 à la 44e. Ouf, la mi-temps arrive, et l'avantage est repris au moment idéal. Dès lors, une certaine confiance va s'installer autour du Stade de Genève.

1-0 par Timothée Cognat, à la 25e.

Le match est plus rugueux et moins intense en deuxième période. Servette va conserver son avantage, faire rentrer sa jeunesse relativement tardivement, alors que Sion tentera rapidement de refaire basculer le match. Mais rien n'y fera, et en fin de rencontre c'est plutôt les Grenat floqués d'or pour une fois, qui auront les meilleures actions avec un Oberlin maladroit, ou un Rouiller, auteur d'une tête rageuse sur la barre à la 90e. On ne terminera pas sans une échauffourée presque traditionnelle proche du banc sédunois, mêlant les mauvais esprits et les cartons jaunes, et une belle célébration.

Offensive servettienne de 2e période devant les Tribunes garnies

Servette s'impose dans le derby du Rhône, pour la grande joie des supporters grenat.

Davantage de photo et une autre vidéo ci-dessous:

Les toilettes sont prêtes...

Le retour du petit livret, après la Pandémie. Un beau souvenir !

L'échauffement

Le club des anciens joueurs menés par leur Président Jacky Barlie

132 ans dont plus de 15 à la Praille

Les supporters sédunois

"Sion Merda" - c'est clair et net.

Le stade se remplit à l'approche du coup d'envoi

Hommage aux victimes de la Guerre en Ukraine

Superbe cliché proposé par Stevovic, des EdS.


Un autre beau cliché proposé par Julian, des EdS.

Et les fumigènes se craquent de part et d'autre...

Le phare servettien, avec sa Tribune populaire

Le feu grenat

Pendant ce temps, sur le terrain et dans la tribune adverse

Le SFC vient d'ouvrir le score

Une des multiples banderoles valaisannes

C'est désormais 2-1 et tout le monde rentre aux vestiaires

Le buteur français du SFC à l'interview

Spectacle de jonglages à la mi-temps

C'est désormais le Directeur Sportif Senderos qui est au micro

Coup d'envoi de la 2e période depuis la Tribune H

Les supporters du FC Sion dans leurs œuvres

Coup-franc d'Imeri qui effleurera la barre

Corner servettien en 2e période

Corner d'Imeri, un poil plus tard

Servette veut enfoncer le clou en fin de match

Encore une offensive grenat devant la tribune Nord.

C'est rugueux en fin de rencontre

Fin de match, 2-1.

Célébration de fin de match

"Vous êtes des Valaisans, etc." - Mythique.

Ciao

M

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire