Ce site est totalement libre et indépendant. Il s'agit d'un album-souvenir qui regroupe environ 120 articles, des photos (plus de 1200), vidéos, liens divers, commentaires de matchs et d’entraînements, et reportages sur les épopées successives du Servette FC depuis 2010.

samedi 16 juillet 2016

Le Rdv de Divonne (16 Juillet 2016)

La saison a repris depuis plusieurs semaines avec un Servette FC qui retrouve la Challenge League. 

La période de préparation estivale se termine en cette mi-Juillet où le soleil est revenu, mais la bise fait encore des siennes sur le plateau. Le Servette FC a déjà joué plusieurs rencontres amicales de préparation, dont un bon match nul face à Sochaux, déjà à Divonne-les-Bains, mais aussi un cinglant 4-0 reçu à Lugano. Avec cet ultime match préparatoire contre l'OGC Nice, qui est en pleine préparation physique, les Grenat doivent montrer qu'ils sont prêts pour la Challenge League.

Hommage aux victimes de l'attentat du 14 Juillet 2016 à Nice, vers 18h

En réalité, l'actualité occulte les aspects sportifs du jour, puisque deux jours auparavant, un terrible drame a touché la célèbre Promenade des Anglais faisant plus de 85 victimes. L'équipe de Lucien Favre, le vaudois à la tête des Aiglons, a toutefois tenu à continuer sa préparation à Divonne, et à affronter le Servette FC, avec évidemment une minute de silence de rigueur.
- Petit parallèle sympa et un peu symbolique de cette journée  d'ailleurs entre les deux entraîneurs dont les nationalités sont croisées avec leurs équipes.

Servette FC - OGC Nice : 1-1 (1-1)
Préparation - 16/07/2016 - Environ 500 spectateurs

Composition du SFC : Gonzalez - Sauthier, Le Pogam, Mfuyi, Baumann - Cadamuro, Doumbia, Hasanovic - Da Silva, Vitkieviez (cap.) - Besnard.

L'équipe servettienne du début de match


Changements : 54e Delley pour Da Silva, 58e Markovic pour Besnard, 66e Caslei pour Vitkieviez, 71e Pont pour Hasanovic, 79e Yagan, Maouche et K. Gazzetta pour Sauthier, Doumbia et Cadamuro.

La partie se déroule sous le ciel bleu d'un samedi soir estival, mais aussi sous le souffle parfois important de la bise qui ramène la température en dessous de 25°C sur le pan français et méridional du Jura.

Après la minute de silence très et bien observée (dans tous les sens des termes), les styles se révèlnt assez différents : Servette pointe son physique et sa combativité, alors que Nice joue sur sa jeunesse et sa vitesse. Et il est vrai que le jeu entre les lignes des numéros 13-Eysseric et 23-Bosetti sudistes déjouera rapidement la vigilance de la défense helvète, pour le 1-0 niçois (7e). Mais Servette peut aussi compter sur un certain opportunisme, et celui de Matias Vitkieviez en particulier et en bon capitaine. A la 13e, il reprend ainsi un ballon décentré sur la droite et remet les deux équipes à égalité, 1-1.

Mati vient d'égaliser, en opportuniste.

Le jeu solide et engagé d'un Cadamuro positionné d'abord en meneur de jeu en retrait permettra de stabiliser l'équipe genevoise et permettra d'éviter une bonne partie des infiltrations rouges et noires, mais aussi il mettra sur orbite plusieurs fois les ailiers servettiens. Doumbia et Hasanovic jouent un cran plus haut et tentent de bloquer la construction des adversaires. Derrière, le fraîchement arrivé Le Pogam est nerveux et combatif, mais il se fait prendre plusieurs fois au jeu de position des attaquants niçois. Sauthier s'avère lui plus solide au fur et à mesure du match.

Sur la fin de la première période, Servette sera un peu plus en forme et aura plusieurs opportunités de cadrer ses frappes. A la reprise, aucun changement dans les rangs genevois, même Frick n'a pas remplacé Gonzalez à l'étonnement de certains spectateurs. Adler Da Silva aura encore le temps d'exécuter un bon tir, avant une série de changements (voir plus haut). Delley (venu de Xamax) et Markovic (attaquant serbe à l'essai) peuvent montrer leurs talents. Les Grenat s'avèrent en bonne forme physique, et rivalisent avec leurs adversaires malgré la différence de division (mais peut-être grâce à la différence de préparation).

le score de 1-1 sera le score final

La rencontre somme toute très agréable se terminera sur le score nul de 1 partout, non sans un tir puissant repoussé de justesse par Gonzalez dans les arrêts de jeu. En bref, les hommes de Braizat, qui a pu effectuer une petite revue d'effectif, ont fait le boulot.

Les Servettiens semblent prêts pour rentrer dans une Challenge League plus difficile que jamais et où aucune ambition particulier que de bien figurer n'est affichée.

Quelques photos supplémentaires de ce bel après-midi :

Lucien Favre à sa descente du bus, vers 16h45

Jérémy Frick est de retour

Lionel Létizi, entraineur des gardiens niçois, ex-international

Anthony Sauthier est toujours là

Doumbia et Hasanovic sont à l'échauffement

Michel Pont s'adresse au Président Fischer

18h, présentation des joueurs

Ca repart sur le côté droit niçois, format GoPro !

William Le Pogam à la touche

Anthony Braizat donne de la voix

Miroslav Markovic, 25 ans, à l'essai

Adler Da Silva cède sa place (2e mi-temps)

Coup-Franc de Marco Delley, qui vient de rentrer

Tibert Pont va rentrer sous les yeux de son père Michel

Dégagement très haut de la défense servettienne

Une assez bonne tentative de l'attaquant serbe, qui passera juste à côté

Les bancs pendant les arrêt de jeu

Quelques autres photos et commentaires sont disponibles sur l'article correspondant des Enfants du Servette, ici.

Une bonne saison à tous les supporters grenat !

Ciao
M