Ce site est totalement libre et indépendant. Il s'agit d'un album-souvenir qui regroupe environ 120 articles, des photos (plus de 1200), vidéos, liens divers, commentaires de matchs et d’entraînements, et reportages sur les épopées successives du Servette FC depuis 2010.

dimanche 20 novembre 2016

Frustration (20 Novembre 2016)

Grande affiche à la Praille, entre en SFC en grande forme et un FCZ au sommet...

Dimanche, 20 Novembre 2016 15h, le Servette FC accueille le FC Zurich dans le cadre de la 15e journée de Challenge League. Pour cette 159e rencontre, on annonce un  véritable choc entre deux "clubs de tradition". D'un côté, le Servette FC, 17 fois champion de Suisse, 4e et en pleine remontée au championnat, de l'autre, le FC Zurich, sacré 12 fois, leader avec 16 pts d'avance sur les Grenat, et qui se retrouve à l'échelon inférieur un peu par erreur.

65e, Dure expulsion du capitaine Sauthier, un des tournants du match

Le site officiel du Servette FC comme l'extraordinaire site des Enfants du Servette, notre partenaire, ont préparé cette grand affiche avec un maximum de teasing et d'appels à la mobilisation, avec des articles quotidiens. L'importance de cette rencontre est claire, elle qui pourrait confirmer le retour en grâce des Grenat, ou entériner un peu plus la suprématie zurichoise sur l'antichambre de l'élite helvétique. Anthony Braizat, dans une vidéo d'avant-match, prône la rigueur du détail, et probablement a-t-il raison...

Servette FC - FC Zurich : 0-4 (0-1)
Challenge League - 20/11/2016 - 6102 spectateurs

Le ciel est clément pour ce match avec une température bien au-delà de 15°C aux abords de la Praille. Une heure avant le match, l'impression sur l'esplanade est claire : le public est venu. Une fois dans le stade, on aurait parié sur près de 8000 spectateurs, mais le speaker en annoncera moins. Sur le terrain, le coach servettien avance avec un 5-2-3 assez classique, Baumann remplaçant Cadamuro suspendu. Le suisse-allemand servettien fera une bonne partie jusqu'à l'heure de jeu, où des crampes précipiteront sa sortie au profit de Yagan. Le FCZ domine le premier quart d'heure malgré quelques timides tentatives de contres grenat.

La suprématie des visiteurs se montrera d'autant plus importante après un flottement d'une dizaine de minutes, suite, notamment, d'un raid et d'un tir extraordinaires du jeune Maouche (15e), point d'orgue de la mi-temps servettienne. Zurich reprend la main, et ouvre le score sur un pénalty bien généreux, alors que Mfuyi se montrait une première fois dépassé. Les leaders zurichois sont plus solides, et cette affirmation sera (malheureusement) toujours plus vraie dans le match; les joueurs expérimentés en grenat (dont aussi Alphonse et Mati) étant eux trop justes dans les duels.

Yassin Maouche, un grand espoir servettien.

A la pause, c'est quand même un sentiment de frustration dans les travées. Servette est mené 0-1, mais les opportunités de contres existent. Encore faut-il assumer la supériorité des Blanc et Bleu. Visiblement, Braizat ne parviendra pas à changer les choses. Dès la 48e, c'est une énorme occasion qui est gâché par le n°21 alors que Mfuyi et Frick étaient lâchés. Et l'arbitre de remettre ça en expulsant a priori très durement le très bon Sauthier, déstabilisant d'un coup le dispositif des locaux.
Sarr, le 29 blanc, s'en donne à cœur joie, c'est la clé de voûte du système zurichois, et la main-mise des visiteurs en sera d'autant plus grande.

Dans les coins des fans, c'est aussi les Zurichois, près de 400, qui supplantent la Section Grenat. Le refroidissement de la tribune Nord se prolongera par le 0-2 (65e), où Frick et Mfuyi s'effacent encore une fois, mais aussi la baisse de régime de Maouche et Hasanovic dans l'entre-jeu.  Les entrées de Berisha et Yagan n'apporteront d'abord pas grand chose, si ce n'est un passage à 4 dans la défense, puis un 0-3 où les Grenat n'y sont plus et la passe-à-dix zurichoise devient humiliante.
Il y aura pourtant quelques velléités (pour ne pas dire des occasions intéressantes !) avec un 1er tir de Nsamé à la 82e, puis un beau coup-franc de Berisha.

87e, 0-4, la messe est dite.

Rien n'y fera et au contraire, l'humiliation et très certainement la fin de tous les espoirs de remontée pour les Genevois viendront achever les tribunes principales et Nord de la Praille; 0-4 à la 87e.
L'entrée de Libertazzi n'aura une nouvelle fois servi qu'à signaler son existence, et les travées se vident alors que le temps additionnel est encore loin.

Beaucoup de frustration. Il est probable qu'une partie des milliers de supporters grenat ne reviendra pas de sitôt... quelle occasion gâchée.

Quelques autres photos de cette rencontre, peu mémorable :

Le CC de la Praille a déjà mis sont habit de Noël

Echauffement des leaders du championnat

Jean-Pierre Nsamé, avant le match

Echauffement du trio de défense centrale grenat

Hommage à la jeunesse servettienne

Entrée des joueurs

Présentation des joueurs

Les entraineurs Braizat et Forte, ainsi que le banc servettien, en 1ère période

La tribune principale en 1ère mi-temps

Le pénalty du 0-1, un autre tournant du match

Plus de 400 spectateurs zurichois, à vue de nez.

Les Zurichois seuls en 2e mi-temps.

Les tribunes Nord et Principale encore bien garnies en 2e mi-temps

Baumann, Nsamé et Hasanovic au milieu des zurichois

La Section Grenat, présente, mais moins en vue que sa rivale du jour en bleu et blanc.

Ciao
M

lundi 24 octobre 2016

Ambiance derby (24 Octobre 2016)

Le SFC rencontre son rival romand du Xamax Neuchâtel, lui aussi sur la renaissance...

Ambiance "derby" en ce lundi soir de fin Octobre où la température chute aussi vite que tourne l'horloge. Le Servette FC, 6e après 11 journées, rencontre les Neuchâtelois du légendaire club de Xamax, actuellement dauphin du championnat de Challenge League. Venu avec deux collègues de bureau, nous sommes en attente d'une rencontre qui tienne ses promesses entre les deux (autres) grandes équipes romandes du moment.

19h40, entrée des joueurs des deux équipes romandes de Challenge League.

Les joueurs d'Anthony Braizat rentrent dans le match avec beaucoup de volonté et les quelques premières minutes sont prometteuses, Il apparaît toutefois rapidement que le bloc des Blanc, coaché par Decastel, sera difficile à percer, et même à contourner. Une fois les premières ardeurs épuisées, le match rentrera dans un faux rythme quasiment jusqu'à la pause, avant laquelle, certes, les deux équipes auront quelques occasions d'ouvrir la marque.


Servette FC - Neuchâtel Xamax FCS : 0-0 (0-0)
Challenge League - 24/10/2016 - 4036 spectateurs

A la reprise, les Servettiens tentent de redonner du rythme à la partie; c'est ensuite la Section Grenat et son homologue des fans neuchâtelois qui feront une belle partie du spectacle, entre chants bien menés, banderoles provocatrices, moment de pyrotechnie (parfois un peu illégaux), et une ambiance tendue qui se propagera sur le terrain. Les accrochages se multiplient, et faute de pouvoir jouer verticalement, les Grenat tentent encore d'étirer le bloc adverse. Mais les Neuchâtelois ont une certaine maîtrise de la situation, en temporisant aux pires moment, et étant aussi plutôt adroits dans la construction.

Banderoles en Tribune Nord. A droite la Tribune Principale.

Le match se tend encore un peu plus, et il y aura même une brêve interruption du match suite à plusieurs pétards neuchâtelois retentissant dans la Praille. Servette est maintenant à l'assaut, mais part toujours de trop loin. Les vrais tirs sont assez rares, et les rentrées de Vitkieviez et Besnard, augmenteront encore l'engagement des locaux, mais sans en améliorer l'efficacité.

Derrière, Cadamuro n'est pas à la fête, mais Sauthier ou Doumbia tiennent non seulement la baraque à droite, mais se montrent en plus dangereux, Les quinze dernières minutes sont dignes des grands derbys de l'histoire locale.
Mais finalement les vigilances de Frick et de Walther ne seront pas trompées. Faute de lucidité chez les Nsamé et autre Ramizi, sans doute...

0-0, score final. Un match parfois décevant, mais qui, enfin, avait des arrières-goûts de football d'antan, celui des grands derbys, celui aussi des grands soirs. L'ambiance football qu'on aime bien.

D'autres photos de cette soirée :

De retour pour ce derby, le défilé des jeunes fait toujours plaisir

19h45, coup d'envoi

La Tribune Principale mieux garnie que récemment, en 1ère mi-temps.

Une chanson surprise pour les supporters servettiens, à la mi-temps.

Coup d'envoi après le thé.

Neuch' à la fête à la Praille. Ou presque...

Coup franc des visiteurs en 2e mi-temps

Ciao
M

dimanche 16 octobre 2016

A la découverte du Servette RC (16 Octobre 2016)

Le Rugby et ses valeurs font aussi parti de Servette...

Par un après-midi d'octobre plutôt clément à la Praille, nous découvrons la formation du Servette Rugby Club mise sur pieds par l'ancien Président Hugh Quennec. Après 2 montées successives, le SRC se trouve à évoluer en 1ère série du championnat régional lyonnais, donc en France. Ce qui n'est pas sans créer des remous et autres jalousies. D'ailleurs son effectif impressionnant, ses coachs venant du milieu professionnel, et aussi ses victoires écrasantes ont fait du club grenat un ogre de rugby amateur dans la région.

A la Praille pour un match sur "Servette RC de Genève"

Rappelons quand même l'objectif principal de ce projet de longue haleine, qui est celui de construire un pôle de formation au rugby lémanique, transfrontalier, celui du Grand Genève.
A la suite de l'ère Quennec, c'est comme au football celle de Didier Fischer qui a pris le relais. Nous l'apercevons d'ailleurs à notre arrivée au stade par l'hôtel juxtaposé, et où l'odeur prononcée de fondue ne pouvait pas nous échapper. Un repas amical était donné et M. Fischer était de la partie.


Servette RC - AS Cours la-Ville : 57-0 (26-0)
1ère série Lyonnais - 16/10/2016 - 300 spectateurs env.

L'adversaire du jour vient de la banlieue lyonnaise et est 4e au classement, avec 2 victoires sur 3 journées. Servette est en tête avec 3 victoires tout comme le rival local du Pays de Gex, mais les servettiens ont amassé un point de bonus offensif en plus des Gessiens (15 pts vs 14 pts).
Le coup d'envoi est donné devant à peu près 300 spectateurs tous logés en tribune principale, et dont une quarantaine de supporters visiteurs. Ils ne manqueront d'ailleurs pas de se manifester vivement lors de certaines décisions de l'arbitre.

Le 1er essai vient d'être accordé, 5-0 pour Servette.

La première offensive servettienne durera plusieurs minutes, et la défense de Cours offrira une belle résistance, Ce n'est qu'après 7 minutes que Servette parviendra à ouvrir le score par un essai non transformé, qui démontrera toute la supériorité physique du pack blanc et grenat. Quelques costauds qui figurent d'ailleurs sur le terrain jouent parfaitement de leurs taille et poids pour faire la différence. Rapidement, l'équipe du SRC inscrira 3 autres essais pour terminer cette première période sur un 26-0, somme toute très mérité.

La pause ne dure que 5 minutes environ. Les Rouges et Noirs s'élancent dans une course effrénée à l'essai pour l'honneur, mais buteront eux-même sur une défense très solide qui repoussera plusieurs fois les avants adverses. En ce sens, l'équipe de Cours-la-Ville sera un adversaire valeureux et assez solide. Toutefois, les contres mais aussi le passage sur les ailes seront fatals aux lyonnais. Plusieurs fois les joueurs de Didier Cavoret s'infiltreront sur les flancs ou dans l'axe après quelques impacts physiques conséquents. Ce sont au total 9 essais qui seront inscrits par les locaux, dont 6 transformés.

Vue des bancs de touche, en 2e mi-temps

C'est donc par 57-0 que se siffle la fin de cette rencontre agréable, âpre et engagée comme le sont les beaux matchs de rugby. Et on ne peut que souhaiter que le succès continue à grandir du côté de la Praille pour un jour y voir des grandes rencontres professionnelles et peut-être même de Coupe d'Europe.

Quelques liens:
Le site officiel du SRC : http://www.servettercgeneve.ch/fr/index.html
Une page Facebook de Supporter : https://www.facebook.com/geneveservettercunofficial

Davantage de photos de ce match :

Le repas préalable au match, avec Didier Fischer

Fin de l'échauffement, les Servettiens sont solidaires !

15h, Entrée des joueurs

Coup d'envoi

Touche du SRC lors de la première offensive

On tente de trouver l'essai...


Offensive de Cours-la-Ville

Echappée servettienne qui souffrira d'un en-avant

La Tribune principale

Mêlée devant les poteaux français

Introduction Servette...

Tentative de transformation

Mi-temps sifflée sur le socre de 26-0.

Reprise en 2e mi-temps

Les coachs de Genève

Exclusion temporaire pour le 2 servettien

Scène de 2e mi-temps à la Praille

Nouvel essai servettien

Et encore un essai sur un débordement à droite...

Transformation à venir.

Le match est filmé pour Servette

Score final, 57-0.

Fin de match et serrage de mains

La traditionnelle haie d'honneur, symbole du respect entre les joueurs.


Nous noterons que pendant ce temps, le Servette FC est allé chercher une victoire bien utile à Schaffhouse.

Ciao
M