Ce site est totalement libre et indépendant. Il s'agit d'un album-souvenir qui regroupe un peu plus de 130 articles, des photos (près de 1600), vidéos, liens divers, commentaires de matchs et d’entraînements, et reportages sur les épopées successives du Servette FC depuis 2010.

dimanche 22 novembre 2015

Trois points à l'arrachée (22 Novembre 2015)

17e journée de Promotion League, dernière rencontre en 2015, et trois mois et demi (!) avant le prochain match de championnat !

Très déçu à l’issue du match contre Sion M21, nous ne prévoyions plus de retourner au stade de Genève en 2015. Des événements dramatiques à Paris de portée planétaire, une victoire, et un article quelque peu nostalgique plus tard, nous voilà quand même sur le chemin de la Praille en ce début de dimanche après-midi plutôt ensoleillé mais très frais (6°C une heure avant le match). En effet, les premières neiges sont tombées sur le bassin genevois.

Un ciel bleu, un stade vide et toujours l'espoir grenat...

Servette est toujours entraîné temporairement par le duo Cotting-Niederhauser. Outre la constante des blessés toujours nombreux, Pont et Besnard sont suspendus. Bref, c’est une équipe A’ qui va devoir affronter la jeunesse saint-galloise, avant-dernière au classement avec 15 pts et à 16 pts de leurs hôtes.

Servette FC - FC Saint-Gall M21 : 1-0 (0-0)
Promotion League - 22/11/2015 - 1288 spectateurs

L'affluence au plus bas, les servettiens entament le match avec la possession de balle et de bonnes intentions. Cela dit, le premier quart d'heure ne voit rien de transcendantal. Si à la 20e une tête de Sabaly franchie la ligne, le goal est refusé, et reste symbolique d'un SFC entreprenant mais trop peu efficace, encore une fois. Néanmoins, l'autre raison du 0-0 à la pause est le regroupement efficace et l'intelligence du jeu défensif du FCSG.

Bref, ça sent le match piège. Au retour des vestiaires, les servettiens vont encore se procurer moultes occasions, toutes mal gérées. Les visiteurs sauront eux profiter des hésitations grenat, et opéreront avec des contres et quelques temps forts qui verront parfois Servette sauvé de peu. On se dit que Cespedes est décidément "trop light", et que Pacar a beau courir et chercher l'espace - rien n'y fera. Guillemenot fraîchement rentré, frisera même l'expulsion pris en grippe par l'arbitre qui ne sifflera carrément plus rien en sa faveur, même quand il sera crocheté dans la surface !

84e, Mirsad Hasanovic marque le 1-0 !

Eh bien non, le duo d'entraineurs servettiens fera rentrer au-delà de Guillemenot, tout à tour Vonlanthen et Adler Da Silva, donc trois joueurs offensifs, ce qui finira par apporter un corner vers la 84e, qu'Hasanovic viendra catapulter de la tête au fond des filets face à la tribune Nord. Ouf, 1-0.
Qu'il fait du bien l'expérimenté Johan Vonlanthen !
Bravo aussi à Hiraç Yagan, meilleur homme sur le terrain !

Et Servette tiendra jusqu'au bout, non sans douter, pour arracher ce petit 1-0 mais trois points utiles dans la course à ses objectifs. Rendez-vous à la mi-mars !

Quelques 20 autres photos de cet après-midi de novembre 2015 :

Les oiseaux, eux, sont venus ! Ils n'hésiteront pas à venir gêner Guedes pendant le match.

L'échauffement servettien

Sabaly, Dioumbia et Rodrigues qu'on est content de revoir !

Christophe Guedes, un gardien qui a pris de l'assurance

Adler Da Silva rentrera en cours de match

Servette célèbre sa jeunesse : ici les plus petits, les M8 !

Servette célèbre sa jeunesse : ici les M14 et les M15 !

Servette célèbre sa jeunesse : ici les prometteurs M16 !

Et voilà les M18, champions de Suisse 2014-2015 avec leur légendaire entraineur Lombardo !

Défilé des jeunes pousses servettiennes

14h57 : Présentation des joueurs

Les joueurs pendant l'hymne

Un fidèle supporter, un gardien...

La SG est là

Sabaly (24) et Cespedes (14)

Le capitaine Vitkieviez et les mouettes

Tribune principale : scène de match

Hiraç Yagan, en très bonne forme en cette fin d'année

Tête de la garde noire du SFC, celle-ci ne rentrera pas...

84e, 1-0, congratulations grenat.

Ciao
M

samedi 7 novembre 2015

Nul(s) contre Sion II (7 Novembre 2015)

15e journée de promotion league et derby romand, après une nouvelle semaine de changements au club grenat...

Le Servette FC n’est pas un club comme les autres et les événements de la semaine en ce début de mois de novembre tendent encore une fois à le prouver. Assez soudainement l’entraineur Kevin Cooper, auteur d’un parcours assez prometteur depuis son arrivée à l’été 2014, a décidé de quitter le club du bout du lac pour le FC Wil, dauphin de Lausanne en Challenge League. Si le club St Gallois peut se targuer d’investisseurs étrangers et ambitieux, on a quand même du mal à comprendre la démarche du coach anglais qui semblait pourtant investi dans un projet passionnant à Genève.

Triste quand même d'affronter la réserve de son club rival !

Tournons cette page malheureuse et intéressons-nous au match de ce samedi soir, qui fait suite à une défaite à l’extérieur des Grenat (pourtant toujours leaders avec 27 pts), et qui propose un derby contre les M21 du FC Sion, 9e à 8 longueurs de Servette. C’est un duo temporaire composé de William Niederhauser et Thierry Cotting qui officie sur le banc servettien et qui doit en plus composer avec une ribambelle de blessés. En face, c’est Sébastien Fournier qui manage, une autre vieille connaissance. La journée a été clémente, printanière même, voyons ce que cette soirée nous a réservé.

Servette FC - FC Sion M21 : 1-1 (1-0)
Promotion League - 07/11/2015 - 1410 spectateurs

Rien de spécial dans la composition servettienne au coup d'envoi. Servette dispose de la possession de balle dans ce 1er quart d'heure, mais les offensives demeurent stériles. Elles le seront d'ailleurs une grande partie du match, avec une construction toujours brouillonne surtout dans le camp sédunois. A la 24e pourtant, Vitkieviez avait passé en revue la défense des visiteurs, mais la conclusion de l'action n'est pas à la hauteur de son dribble. Pacar et Kutesa sur les ailes tentent d'accélérer, mais ils doivent inverser leur position pour espérer mieux.

Bonne idée, puisqu'à la 38e Besnard peut ouvrir le score sur un beau centre de la droite de Kutesa. Ce dernier est d'ailleurs à peu près le seul à faire la différence dans la défense de la réserve sédunoise. C'est sur ce 1-0 peu convainquant que la mi-temps est sifflée. On notera que le terrain est plus en plus gras et que la température baisse...

38e, Goal de Besnard servi par Kutesa (1-0).

En 2e période, les choses vont empirer pour le SFC, malgré une Section Grenat fidèle et qui aura tenter de donner un intérêt à cette rencontre. La détermination et la maîtrise des Grenat vont baisser, jusqu'à donner un jeu brouillon dans sa propre moitié de terrain. Sion, peu dangereux offensivement, aura la possibilité de prendre le contrôle du jeu, alors que les hommes du capitaine Pont sont de plus en plus à la rue. Seuls Yagan et Mfuyi et dans une moindre mesure Pacar peuvent se distinguer dangereusement. Vitkieviez est de plus en plus en difficultés.

La solide défense sédunoise ne pliera d'ailleurs plus. Servette qui était dangereux lorsqu'il comblait les espaces, a diminué son engagement et donc ses chances de maintenir le score. Fargues, seul au 16 mètres, pourra quand même ajuster un tir mais qui ira dans les lointaines travées de la tribune Nord. Le dilettantisme genevois prend le dessus, la concentration est perdue, et ce qui devait arriver arriva, Seabra marque le but de sa vie à la 93e et égalise pour la jeune et assez valeureuse équipe sédunoise (1-1).
Et pourtant l'opposition était peut-être la plus faible vue à La Praille cette saison.

1410 spectateurs annoncés, mais difficile à croire ! Qui a dit que le départ de Cooper ferait revenir du monde ?

Quant aux Servettiens, ils ont délivré une prestation pitoyable et fantomatique en seconde période. Bon courage à ces Messieurs...

Nous, on va s'épargner d'autres de ces supplices pour cette fin d'année.

Une longue série de photos malgré tout :

Noël au centre commercial

Adam Owen, un rescapé de la période britannique !

Doumbia de retour parmi les joueurs

Staff recomposé suite à la fuite de Cooper.

Hasanovic à l'échauffement

Les porte-drapeaux de cette rencontre...

... et les drapeaux de la SG !

Lève-toi et chante !

Les joueurs pendant l'hymne genevois

La Section Grenat est au rendez-vous de ce derby.

Guedes au dégagement

La tribune Principale en 1ère période

Rodrigues (4) dominé par son adversaire

La caméra est toujours là en Promotion League...

Pacar, au milieu de la défense sédunoise

Cotting devant Niederhauser

Grenat is the best, but not good enough tonight...

Coup d'envoi d'une 2e mi-temps fantomatique...

Doumbia rentre pour Hasanovic (64e)

Une des dernières tentatives de contourner l'arrière défense des blancs

Bonne fêtes de fin d'année.

Ciao
M

samedi 17 octobre 2015

Match brouillon (17 Octobre 2015)

12e journée de Promotion League à La Praille.

En ce samedi 17 octobre, le Servette FC 1er avec 23 points reçoit à 19h le SC YF Juventus 11e avec 11 points. L’infirmerie genevoise est toujours bien remplie avec Cespedes, Doumbia, Kursner, Sauthier, et Vonlanthen. Et pourtant pour les Grenat, il faut faire le plein de points. Le soleil brille sur le bassin genevois mais la nuit tombe déjà vite à 2 mois de l’hiver.

Occasion(s) perdue(s) !!!

12°C, c'est plus chaud que dans la semaine, mais la température va baisser. Cooper aligne Guedes - Yagan, Infante, Mfuyi, Rodrigues - Pont (cap), Hasanovic - Vitkieviez, Fargues - Besnard, Pacar. pas vraiment de grands noms connus en face, si ce n'est le très sympathique Patrik Baumann, à jamais un peu grenat, et qui est assurément rentré dans la légende avec Servette le 31 mai 2011.

Servette - FC - YF Juventus : 2-2 (0-1)
Promotion League - 17/10/2015 - 1050 spectateurs

Le 1er quart d'heure est marqué par une légère domination de l'équipe hôte, avec un 1er tir de Vitkieviez au ras du poteau, et aussi une tête de Besnard ratée de peu. A la 20e, c'est encore une tête de Besnard qui passe de peu au-dessus. Servette domine, mais penche cette fois sur son côté gauche. Ce n'est pas que Yagan, latéral droit, ne participe pas au jeu, c'est que Fargues est transparent, une fois n'est pas coutume. Après la demi-heure de jeu, Servette devient si brouillon que ce sont les zurichois qui ouvrent le score à la 35e. Et les imprécisions continuent jusqu'à la pause.

Record d'affluence à la baisse, même sur l'esplanade 3/4 d'heure avant la rencontre.

Remontés, les servettiens engagent avec bien plus de détermination; et en dix minutes, ils vont retourner le score. D'abord à la 49e par un très beau but de Pont, puis à la 56e grâce à Hebib rentré à la mi-temps, à la place d'Infante. Il est d'ailleurs à noter que Cooper a changé ses habitudes en procédant même à un second changement à la pause, en remplaçant Fargues par Kutesa. Ce dernier va tomber dans le même biais que Vitkieviez plut tôt dans le match, en portant trop le ballon et se perdant en dribbles peu efficaces.

Dégradé de couleurs pour un soulagement (2-1) qui ne durera que quelques minutes...

Bref, c'est à nouveau brouillon, et les joueurs du YF Juventus en profitent. A la 61e, ils égalisent sur une excellente passe de leur n°10 (Vilson Doda) et une prise de vitesse de Luck sur Rodrigues. Le jeune Miguel sortira d'ailleurs un quart d'heure avant la fin pour Maouche. Malheureusement, Servette ne parviendra jamais à déposer la balle au fond une autre fois, malgré de nombreuses occasions, y compris dans les arrêts de jeu,

Quel dommage, ce sont 2 points précieux qui sont perdus, alors que les conditions étaient réunies pour faire un beau coup ! On notera les belles prestations de Pont et Hasanovic, sûrs dans les combats, la prise de confiance de plus en plus visible chez un Yagan qui a de moins en moins de déchets, et la déception au vu des prestations de Fargues et Pacar, qui ont tant de mal à faire la différence.

Quelques autres photos de cette soirée :

La vente de maillots, trente-cinq minutes avant le match

Les bientôt célèbres hamburgers uruguayens de la Praille... Merci maman Vitkieviez !

Daniel Blanco a remplacé Zubi au poste d’entraîneur des gardiens

A l'échauffement, 18h35.

Le Salève depuis le bloc H.

La Coupe d'Europe revient à la Praille ce mercredi. Allez les jeunes pousses Grenat !

18h57, présentation des joueurs.

Kévin Cooper en 1ère mi-temps.

1-1, il est 20h05, le grand Tibert Pont vient d'égaliser.


Ciao
M