Ce site est totalement libre et indépendant. Il s'agit d'un album-souvenir qui regroupe un peu plus de 130 articles, des photos (près de 1600), vidéos, liens divers, commentaires de matchs et d’entraînements, et reportages sur les épopées successives du Servette FC depuis 2010.

dimanche 11 septembre 2016

Enfin la fierté (11 Septembre 2016)

Servette dernier contre toute attente, affronte un adversaire à peine meilleur au classement.

C'est par un après-midi très estival que le Stade de la Praille accueille une nouvelle rencontre de Challenge League, une fois n'est pas coutume, pour un match de la peur entre le 9e et le 10e. Oui, avant ce match, Servette est bon dernier avec seulement 4 points après 6 journées. C'est un peu un miracle si le français Anthony Braizat a encore les rennes de l'équipe; il est très clairement menacé en cas de nouvelle contre-performance.

Un succès amplement mérité

Si les Grenat comptent toujours de nombreux blessés, ils ont aussi été renforcés dernièrement de deux attaquants, le franco-camerounais Nsamé et l'italien Libertazzi. De quoi aussi, repousser quelque peu les velléités d'alignement des jeunes joueurs du crû qui devront patienter pour des jours meilleurs.
L'affluence est faiblarde, classement - beau temps - et weekend de jeûne genevois obligent.

Servette FC - FC Wohlen : 6-1 (4-0)
Challenge League - 11/09/2016 - 2064 spectateurs

Et c'est pourtant un match très enthousiasmant qui s'engage dès 15h, sous la houlette d'une attaque servettienne en feu. Dès la 9e, c'est le virevoltant Nsamé qui ouvre le score d'une tête, suivi rapidement de Berisha 4 minutes plus tard, et de Cadamuro d'une reprise de la tête à la 23e. 3-0 en une demi-mi-temps, quel début en fanfare, quel soulagement après tout ce temps !

2-0, Florian Berisha vient de doubler la mise à la 13e minute

Les Grenat maîtrisent le jeu, ils attaquent et s'illustrent par une supériorité tactique et d'engagement. En face, Wohlen peine à construire ses attaques, on sent une équipe sans confiance. Le 4-0 sera inscrit par un Mati Vitkieviez de retour en forme, qui ajustera magnifiquement le gardien Kiassumbua, dont l'après-midi sera pour le moins pénible. En fin de 1ère période, les zurichois se reprennent un peu devant des Grenat relâchés, mais sans parvenir à réduire le score.

Après la pause, il ne faudra attendre que quelques secondes pour que Nsamé, encore lui, aggrave la marque, 5-0, c'est incroyable ! Très rapidement, les Blancs réduiront ce score sur corner, mais ce sera leur seule réussite en ce dimanche chaud et heureux sur Genève. Dès lors, les hommes de Braizat calmeront les ardeurs, déjà atténuées par la température, et les supporters auront le temps d'applaudir les sorties de Le Pogam, Pont et Vitkieviez, comme aux plus beaux moments de la Challenge League.

Nsamé, Vitkieviez et Berisha, trois buteurs enflammés !

Servette terminera ce match à l'image de ce succès par un goal en apothéose, inscrit par l'homme de la situation, le jeune Jean-Pierre Nsamé, auteur d'une performance monstrueuse. 6-1, que demande le peuple grenat ?

Servette est encore loin au classement, même s'il remonte de quelques places, et se doit de poursuivre sur ce rythme pour rallier davantage et faire de La Praille l'antre de Super League pour la quelle le stade a été conçu. Allez Servette !

Quelques photos supplémentaires de ce succès historique :

Aeby sur l'esplanade espère peut-être succéder à Braizat

Les maillots en vente à l'extérieur du stade

14h57, présentation des joueurs

Cadamuro, Doumbia, Gonzalez, Mfuyi, Nsamé, et les autres

Les entraîneurs en 1ère mi-temps

Les fans du FC Wohlen, peu en verve

3-0 pour la joie des servettiens et des servettiennes !

Et voilà Alberto Libertazzi...

Score à la mi-temps sur le nouvel afficheur, 4-0

Marco Delley au corner

5-1, Jean-Pierre Nsamé vient d'inscrire son 1er doublé en Grenat !

Score final sans appel.

Ciao
M