Ce site est totalement libre et indépendant. Il s'agit d'un album-souvenir qui regroupe un peu plus de 130 articles, des photos (près de 1600), vidéos, liens divers, commentaires de matchs et d’entraînements, et reportages sur les épopées successives du Servette FC depuis 2010.

dimanche 28 octobre 2012

Première victoire contre GC (28 octobre 2012)

La devise de Genève est grande : "Post Tenebras Lux" !

C'est par un dimanche glacial, jour du passage à l'heure d'hiver, que le Servette conclut son mois d'octobre face au leader de Super League : le Grasshopper Club de Zurich. Le Grand classique du football suisse voit s'opposer le 1er incontestable du championnat cette saison face à une des pires lanternes rouges, grenat en fait, dans un stade de Genève clairsemé.


Servette FC - Grasshopper Club Zürich : 2-0 (1-0)
Super League - 28/10/2012 - 5834 spectateurs

Mais qu'est-ce que le dernier du championnat helvétique peut-il avoir à craindre d'un Grasshopper Club premier et invaincu depuis la 1ère journée de championnat ? Rien, bien sûr. Et les servettiens vont se montrer courageux et même parfois entreprenants en contre et sur les ailes face à leurs rivaux dans les palmarès historiques.

Composition du Servette FC : Barroca - Routis, Rüffli, Schneider, Kusunga - Pont (cap.), Pasche, Tréand, Lang, De Azevedo - Eudis. Entrées d'Esteban pour Eudis à la 71e, puis Karanovic pour Lang à la 89e, puis Grippo pour Tréand à la 92e.

Dès le début du match, les Grenat montrent qu'ils joueront crânement leur chance et font preuve d'une combativité inédite cette saison. Il y a toujours un pied pour contrer les solides défenseurs et attanquants en bleu et blanc.et sur une accélération latérale Tréand passe à Lang qui réalise un geste magnifique et lobe Bürki, si peu trompé cette saison. 1-0; et si on faisait un match héroïque les gars ?

Solidaires, les Grenat et leur public tiendront face aux leaders, aux intempéries, à des supporters adverses nombreux et se faisant entendre, face aussi à un arbitre pas toujours égal.
1-0 à la mi-temps. "Allez Servette" avons-nous crié tant de fois cet après-midi pour nous réchauffer mais aussi pour croire à l'exploit pour ne pas rester encore à 3 petits points du début de saison...

En deuxième période, le Servette résistera comme lors des plus grandes soirées, avec un De Azevedo meilleur que jamais dans les tâches défensives et toujours un pied ou une tête (celle de Tréand par exemple) pour bloquer les vagues offensives répétitives des Zurichois. Finalement, c'est le très bon Pasche qui crucifie les visiteurs à la 87e et inscrit donc un 2e but à l'arrachée.

Le froid, mais aussi le bonheur de la victoire. Celle arrachée enfin, contre le leader.
Un match héroïque, donc. Post tenebras Lux.

Une belle série de photos :

Stéphane Grichting, international suisse, recrûe importante de GC cette saison

Les espoirs de Servette devant un leader impressionnant...

Tifo GC : "Nur wer alles Git, chan au alles erreiche" - Seul celui qui donne tout, peut aussi tout réussir !

L'ambiance des Grands Classiques au stade de Genève

Steven Lang offre le 1-0 aux locaux à la 9e minute !

Grichting, défenseur central, est aux manettes chez les visiteurs

87e minute, 2-0 par Alexandre Pasche. La délivrance !

Que la victoire est belle !

Que la victoire est belle ! (bis)

Que la victoire est belle ! (ter)

Les joueurs viennent saluer la tribune Nord qui a apprécié leur combativité !

Ciao
M

samedi 20 octobre 2012

Servette - Saint-Gall (20 Octobre 2012)

Retour à La Praille après la trêve internationale...

L'automne est plutôt agréable en cette fin d'Octobre, et on espère beaucoup du Servette après la trêve internationale qui a bien servi l'équipe de la Confédération victorieuse en Islande. Pourvu que le Servette FC s'en inspire et trouve enfin le chemin del a victoire.

Le club avait mobilisé les clubs du Cantons (de l'ACGF) célébrés en ce samedi soir à La Praille, avec beaucoup de jeunes joueurs invités avec leur club. De nombreux autres invités comblaient les tribunes Est et Sud, notamment des étudiants et quelques autres associations. Noyés dans la masse, les abonnés pouvaient quand même invité une personne de leur choix. La fête du Village servettien aux abord du stade pouvait se dérouler avec du monde, même si la foule des grands soirs n'était pas tout à fait là.

Mais le plus important était vraiment de faire bonne figure après ces seulement 2 points en 11 matchs.

Servette FC - FC Saint-Gall : 1-1 (1-1)
Super League - 20/10/2012 - 13148 spectateurs

Servette et les blancs de St Gall s'observent d'abord, mais ensuite le local Tibert Pont ouvre le score sur un corner mal repoussé par la défense des Brodeurs. On sent l'équipe capable de tenir tête au dauphin de GC, mais les Saint-Gallois se montre plutôt solide en défense et parfois vif, notamment par Regazzoni.

La fraîcheur reprend le dessus vers la 33e quand sur une main involontaire de Lang, l'argentin Scarione égalise sur un beau coup-franc. Gonzalez n'est pas au mieux. Il y aura encore de petites occasions de part et d'autre mais rien de transcendant. Pire la deuxième mi-temps sera assez soporifique à part une bonne tête de Tréand, probablement le meilleur homme grenat sur le terrain, repoussée par Lopar à bout portant. La fin de match arrivera avec un mélange de frustration et de résidu d'espoir.

Quand même un sentiment d'échec et de fatalité flotte dans les travées de la Praille qui se vident.

Quelques photos supplémentaires :

Le speaker du stade donne la composition des équipes
 
La tribune Sud est à moitié remplie ce soir !

Présentation des joueurs sous les feux de Bengale Saint-Gallois

Le Président Quennec passera la 1ère demi-heure en Tribune Nord

Le coup-franc préalable à l'égalisation des visiteurs à la 33e 

Une banderolle Allez Servette et l'Aigle Genevois !

A la reprise les espoirs sont encore permis...
 
Ciao
M