Ce site est totalement libre et indépendant. Il s'agit d'un album-souvenir qui regroupe un peu plus de 130 articles, des photos (près de 1600), vidéos, liens divers, commentaires de matchs et d’entraînements, et reportages sur les épopées successives du Servette FC depuis 2010.

mardi 31 juillet 2012

Retour en Coupe d'Europe (19 Juillet 2012)

Pour le Servette FC, comme pour moi, c'était un retour pour un match de Coupe d'Europe...

Je ne me souviens qu'assez peu de ce match du FC Metz contre le HJK Helsinki, en tour préliminaire de la Ligue des Champions, auquel j'ai assisté en 1998 au Stade Saint-Symphorien, une autre antre grenat, qui depuis a chuté.

Et maintenant, me voilà 14 ans plus tard en ce jeudi soir derrière le but d'un club grenat au bord du Lac Léman, en train de soutenir le Servette FC dans ce 2e tour qualificatif pour l'Europa League. Avant ce match, les arméniens du FC Gandzasar Kapan ont éliminé les joueurs du EB Streymur des Iles Féroés. Bref, pas une grosse affiche, mais une entrée en matière intéressante pour des Servettiens prometteurs mais en manque de victoires.


Servette FC - FC Gandzasar : 2-0 (0-0)
Europa League - 19/07/2012 - 5830 spectateurs

Un début de soirée couvert pour ce match à 19h45. Mais l'ambiance européenne est là dès l'arrivée sur l'esplanade de la Praille où le drapeau de l'UEFA flotte, sans doute pour la première fois depuis longtemps (7 ans ?). Toujours est-il que c'est une affluence bien moyenne qui se présente pour accueillir les modestes et assez mystérieux arméniens, sans presque les moindre supporters. Parmi les joueurs, je repèrerai mais l'échauffement pour le moins étonnant du gardien titulaire et surtout de son remplaçant (sans gants, avec des gestes de décontractions rares).

La composition de départ du Servette FC : 1 Gonzalez - 22 Ruefli, 24 Moubandje, 25 Schneider, 19 Mfuyi - 5 Pizzinat (cap), 8 Kouassi, 11 Lang, 14 Tréand, 23 De Azévedo - 9 Karanovic

S'ils ont bien résisté au départ, les arméniens laissaient vite transparaître quelques faiblesses que les grenat auront longtemps bien du mal à exploiter. La différence physique se verra déjà en première mi-temps, et le Servette qui s'appliquait à construire n'arrivait pourtant pas à faire une différence offensive.

Heureusement en 2e période, Karanovic ouvre le score à la 48e, avant que le jeune Gissi ne le double à la 78e après une série de loupés incroyables et que les joueurs de Gandzasar s'effondriaent totalement physiquement. Plusieurs autres ratés seront caractéristiques d'un certain doute qui s'installe aux avant-postes de l'attaque genevoise. Mais 2-0 permettait de voyager plus serein face à cette équipe de bas niveau de Challenge League.

Un beau souvenir que j'espère conservé, mais vite effacer par de nouveaux exploits européens ! Rêvons...

Les autres photos :

Virage Nord et Tribune Est de la Praille, le 19 juillet 2012

Le programme du match de Coupe d'Europe

Servette FC - FC Gandzasar Kapan

Prêt pour jouer l'Europa League ?

Serrage de mains avec des adversaires encore méconnus...

Les jeunes porte-drapeaux croisent les joueurs en place pour la photo !

De Azevedo se présente pour un pénalty qu'il mettra sur la barre...

Etre vigilant en défense : Ruefli au poteau, Pizzinat devant lui, les alignements sont parfaits

Inédite distribution de bières en Tribune Nord

But de notre avant-centre Goran Karanovic, 1-0 ! Ouf...

But de la tête de Kévin Gissi, 2-0 !

Fin de match, l'aigle du blason peut être soulagé !

Ciao
M

dimanche 29 juillet 2012

Ouverture de saison contre Bâle (13 Juillet 2012)

Une deuxième saison en Super League sera forcément difficile pour un Servette FC en manque de moyens financiers, mais bel et bien en vie et enthousiaste !

Après les matchs de préparation assez difficiles à La Praille, voilà qu'arrive déjà le FC Bâle pour le compte de la 1ère journée de Super League. Les Bâlois auront à coeur de mieux figurer que face au Servettiens quelques semaines auparavant dans un match légendaire. Ils sont bien évidemment favoris pour ce match.

Le discours des responsables genevois est assez modeste : Il y a eu peu de temps pour préparer la nouvelle saison, alors merci pour la patience. Et effectivement, les préparatifs pour accueillir les supporters ne semblent pas tous au point (ex. Difficultés aux caisses, pas de Sherkan), mais est-ce à dire que les Servettiens vont prendre une rouste ?


Pour la première fois, les Servettiens sont armurés de leur nouveau maillot de la marque FOURTEEN (société dans laquelle Christian Karembeu est partie prenante).

Servette FC - FC Basel : 0-1 (0-0)
Super League - 13/07/2012 - 8132 spectateurs

Sont alignés pour ouvrir le bal : Gonzalez - Routis, Schneider, Mfuyi, Moubandje - Pizzinat, Kouassi, Tréand, Pasche, Lang - Karanovic.

En face, il y a : Sommer - Park, Kovac, Dragovic, Steinhöfer - Cabral, D. Degen, Yapi, Stocker - Streller, A. Frei.

Le Servette FC démarre le match de façon concentrée et vaillante, et l'attaque bâloise ne peut pas vraiment briller. Derrière les Schneider, Mfuyi et Moubandje font une excellente partie, et couplé avec un capitaine Pizzinat plus régulateur que jamais, ceux-là permettront d'aller "au thé" sur un score nul et vierge.

En deuxième période, les Grenat seront toujours aussi courageux, mais devront s'incliner sur une erreur défensive et un but de l'international David Degen à la 59e minute. Bien en place par ailleurs, les joueurs genevois ne parviendront pas à revenir.

Une grande sélection de photos :
Le Centre Commercial de La Praille fête ses 10 ans, comme pour le Stade bientôt !

Et voilà le Stade pour cette ouverture de la saison en Championnat de Suisse !

La nouvelle vague ?

Alexander Frei, fidèle au poste des attaquants bâlois.

Les Servettiens concentrés dès l'échauffement

Entrée des joueurs dans un stade relativement vide

Présentation des joueurs. La Section Grenat se montre depuis la tribune Nord.

Lâché de ballon bâloin dans le ciel couvert entre Jura et Alpes.

Mi-temps, 0-0.

Le FC Basel vient d'ouvrir le score. Le Servette FC doit se lancer !

Dernières offensives grenat, toutes restées infructueuses.

SFC 0-1 FCB, score final.

Ciao
M

mercredi 25 juillet 2012

Préparation contre le FC Porto (11 Juillet 2012)

Après être allé à vélo à Carouge pour assister à la Fontenette à une superbe victoire servettienne en match de préparation, une autre grosse cylindrée se pointe au Stade de Genève...

Encore un match de prestige curieusement installé 2 jours avant la 1ère rencontre de championnat, je profite de mon abonnement fraîchement acquis pour entrer gratuitement en ce soir d'été au grand Stade de Genève et assister à cette rencontre.

Force est de constater que les supporters lusitaniens se sont déplacer en masse, en plus grande proportion même que les genevois en grenat; bien qu'il faille préciser que la communauté portugaise est extrêmement important dans le genevois !

Servette FC - FC Porto : 0-2 (0-1)
Amical - 11/07/2012 - 8869 spectateurs

Ce sont surtout les jeunes du SFC qu'il fallait apprécier en ce mercredi soir, l'avant-veille d'une rencontre contre Bâle déjà importante, face à des joueurs portugais qui alignait une équipe de premier pla, avec notamment Lucho (ex-OM) et quelques autres vedettes.

Le Servette FC eut donc bien du mal à tirer son épingle du jeu, mais les jeunes Grenats n'ont pas démérité et ont même montré quelques jolies choses, avec par exemple les jeunes Gissi, Paratte et Mbabu, dont on reparlera. Finalement, les locaux s'inclinent 0-2.

Quelques photos artistiques de ce rendez-vous :

Le stade s'est bien rempli pour ce match de préparation, pourtant en semaine !

En face, la masse de supporters de Porto est assez impressionnante voire inahabituelle

Le beau ciel du mois de Juillet illumine le Stade de Genève

Lucho implore les Dieux de lui laisser une chance face aux vaillants Servettiens !

De la tribune Nord, les orages s'annoncent...

Ciel n°1 de Genève, 11/07/2012

Ciel n°2 de Genève, 11/07/2012

Ciel n°3 de Genève, 11/07/2012

Le banc du Servette FC bien concentré, malgré le faible enjeu de la rencontre

Bravo, près de 9000 spectateurs, pourvu que la saison soit également prolifique de ce point de vue !

Score final : 0-2.

Ciao
M

Préparation contre le Shakhtar Donetsk (30 Juin 2012)

Plus de 5 semaines après le nouvel exploit de fin de saison... De nouveaux espoirs et de nouveaux défis se présentent... notamment avc des matchs de prestige de niveau Européen !

Seulement 4 semaines, c'est la durée de la trêve estivale du football helvétique, qui fait que dès la fin Juin plusieurs matchs de prépation sont proposés dont cette rencontre de prestige devant aussi remplir les caisses d'un club toujours à la recherche de fonds pour financer les difficiles obligations d'un club de l'élite nationale.

Cinq joueurs étaient annoncés nouveaux au Servette FC pour la joie des supporters en raison de leur standing plutôt correct, après les prolongations du capitaine Pizzinat et de Pont, il s'agit de : Tréand (ex-servettien), Pasche, Mfuyi (ex-servettien), Kusunga (ex-servettien) et Lang. L'occasion de les voir à l'oeuvre dès ce match amical au stade de la Praille, après une première assez moyenne contre Thoune (1-3).

Servette FC - FC Shakhtar Donetsk : 0-4 (0-3)
Amical - 30/06/2012 - 1100 spectateurs

Rapidement dans ce match la différence de niveau se laissait apprécier entre un club jouant les premiers rôles en Europe (vainqueur de la Coupe UEFA en 2009), et le petit nouveau de la bande qui essaie de redorer son blason. Et pourtant, il se dit que l'équipe alignée par les ukrainiens n'est pas la meilleure possible. Ainsi après que toutes les 10 minutes le SFC ait encaissé un but, le score est de 0-3 et les premières inquiétudes pointent dans les regard des fidèles supporters présents pour ce match de gala.

Mais le Servette FC et sa nouvelle équipe résistera mieux le reste du macth avec des évolutions intéressantes de Pasche, Tréand ou Lang, et quelques "curiosités" toujours à l'essai qui essayaient de défendre leur potentielle nouvelles couleurs.

Quatre photos de ce match-souvenir :

Démarrage de la saison 2011-2012 à La Praille avec la visite du prestigieux Shakhtar

0-3 à la mi-temps. La différence de niveau est claire, mais les Servettiens sont en phase ascendante de préparation !

Rendez-vous estival dans la tribune Nord

Les blancs du Servette FC tentent de réagir en 2e période

Ciao
M

dimanche 15 juillet 2012

Match décisif face au champion Bâlois (20 mai 2012)

Après les émotions de la Promotion, puis du sauvetage de la faillite, que pouvait-il y avoir ? Encore de l'émotion !


La Praille accueille en ce 20 mai et pour l'avant-dernière journée du championnat, mais la dernière pour le Servette FC, le Champion de Super League, le FC Basel, invaincu depuis de longs mois. Les Servettiens ont fini par redresser la barre après le retour providentiel du mage Joao Alves, un nul contre Sion (2-2), une victorie d'anthologie contre les Young Boys de Berne (2-1) et une victoire (facile) cherchée à Zurich chez les Grasshoppers (0-3), et encore une autre face au FC Zürich (0-1). Les beaux jours étaient tant là, que la lutte avec le FC Thoune continuait à distance pour arracher la 4e place qualificative pour la Ligue Europa.

Un superbe enjeu pour ce dernier rendez-vous de la saison, et alors que les menaces de faillite s'étaient estompés grâce à l'excellent travail de l'équipe du Président Hugh Quennec, dotn la cote était au plus haut.

Servette FC - FC Basel : 2-1 (1-0)
Super League - 20/05/2012 - 21821 spectateurs

Et le 20 mai sera encore une date à célébrer dans l'historie moderne du club, compte tenu du très beau scénario de cette fin de championnat. En effet, après un extraordinaire entame de match et un but de Yartey, les Grenat faisaient la course en tête pendant toute la mi-temps jouant crânement leur chance et rivalisant tout à fait avec une équipe bâloise, certes mixée entre joueurs habituels du banc et titulaires réguliers.

Si Kusunga, l'ex-servettien, égalisa un temps, laissant une partie du public suivre par tous les moyens la performance du rival thounois qui s'en sortait plutôt bien, l'attaquant brésilien Eudis délivra totalement le stade de Genève et inscrit le 2-1 à quelques secondes seulement de la fin du match. Un souvenir incroyable, le Servette FC se retrouvait en Europa League, après être passés par l'Enfer !

Une partie des 20000 spectateurs se lançait à nouveau sur la pelouse après les 3 coups de sifflet, comme un certain 31 mai 2011...

Le résumé par le Servette FC
Celui de la Tribune de Genève
Celui des Enfants du Servette

Cette ultime perfromance ne manquait pas de sceller mon estime pour les joueurs sur le terrain, et pour l'équipe dirigeante ! Quelle saison incroyable pour le Servette !

Photos et vidéos très nombreuses pour cette soirée inoubliable :
La soucoupe de la Praille est prête à vibrer en ce 20 mai 2012

La Tribune Nord est mobilisée, la Section Grenat agite ses drapeaux

La Tribune Est est là aussi pour ce grand match, alors que défile les jeunes Grenat !

La Section Grenat et son tifo du jour pour la clôture de la saison 2011-2012

une vidéo viendra s'ajouter ici

Présentation des joueurs pour cette 35e journée d'Axpo Super League

"Malgré les hauts et les bas, merci pour ce beau championnat !"

Les joueurs du Servette déroulent une banderole disant "Merci à tous !"

13e, l'excellent ailier ghanéen Ishmael Yartey vient d'ouvrir le score face à Sommer

Les supporters des joueurs brésiliens du Servette sont là aussi (pour Eudis et De Azevedo)

Un match de haute lutte suivi de la tribune Ouest du Stade de Genève

Egalisation bâloise... 1-1.

85e minute, incroyable but d'Eudis qui délivre les 21000 spectateurs

Une vuvuzela réapparaît (et fait du bruit !) chez des voisins, anciens supporters du Servette

Shaqiri - Pizzinat (5) - A. Frei -  Cabral - Kouassi (8)

Les arrêts de jeu : Le rêve de l'Europe League devient réalité !

une vidéo viendra s'ajouter ici
Envahissement du terrain après la victoire - un air de 31 mai flotte sur la Praille !

Le jeune promu Servette FC est bel et bien en Ligue Europa !

Fête sur le parvis : les joueurs arrivent !

Fête sur le parvis : Les joueurs sont réunis sur la tribune devant les supporters

Fête sur le parvis : Célébration du buteur providentiel, Eudis Silva !

Fête sur le parvis : Joao Alvès est un entraineur hors du commun !

Ciao
M