Ce site est totalement libre et indépendant. Il s'agit d'un album-souvenir qui regroupe un peu plus de 130 articles, des photos (près de 1600), vidéos, liens divers, commentaires de matchs et d’entraînements, et reportages sur les épopées successives du Servette FC depuis 2010.

samedi 25 octobre 2014

Maxime Dominguez et les autres (25 Octobre 2014)

Une victoire notoire à la Praille contre le leader

Après une défaite bien dommage à Lugano, le Servette FC, désormais 4e au classement, reçoit le leader de la Challenge League, le FC Wohlen, en cette fin de samedi après-midi à la Praille. Wohlen, qui s'est également incliné récemment, semble être devenu ces derniers temps la bête noire des Grenats. L'écart est de 7 points avant la rencontre, alors que Winterhour et Lugano sont intercalés, et que juste derrière Lausanne a entamé la course poursuite. Et le site officiel de se demander : « Les Servettiens parviendront-ils à relancer une série victorieuse et se rapprocher de la tête du classement ? »

Comme l'impression qu'à l'échauffement, Dominguez est déjà au centre de l'attention...

Servette FC - FC Wohlen : 1-0 (0-0)
Challenge League 2014-2015 - 25/10/2014 - 2817 spectateurs

Fini l'été indien, quoique... L'occasion d'échanger quelques mots en cette fin d'après-midi avec Meriton Bytyqi sur l'esplanade. Le jeune défenseur est patient et espère avoir sa chance bientôt.
De retour en tribune Nord, la proximité des fans de la Section Grenat nous sied bien. Cooper a choisi une formation technique, menée par le jeune Maxime Dominguez de 18 ans 1/2 dans l'axe (lien: article des EdS sur sa probable titularisation), soutenu par Mirsad Hasanovic et entouré de ses ainés Alexandre Pasche, Michel Avanzini et Johan Vonlanthen. Devant l'italien Cinque décroche sa chance en tant que titulaire, alors que la défense est plutôt classique devant Müller.

L'engagement de la partie se fait sur un bon rythme. Plusieurs actions se succèdent de part et d'autre, et la solidité et robustesse physique des visiteurs contrastent avec une circulation et quelques tentatives plus osées des Grenats. Comme on l'attendait, Dominguez est à la baguette. En face Geissmann (8) et Brahimi (10) ne sont pas maladroits non plus et jouent avec beaucoup de malices dans les espaces ou derrière la défense genevoise.

Au quart d'heure de jeu, nous devons bien nous rendre à l'évidence : Servette monopolise le ballon et l'aisance de Dominguez n'y est pas étrangère. A la demi-heure de jeu, le FCW a encore solidifié son approche, les duels sont âpres et M. l'arbitre laisse le plus souvent jouer; ce qui ne déplaît pas aux visiteurs en blanc. Nous observons que Sauthier s'attache à avoir un placement juste et propre, comme Kursner d'ailleurs, mais il demeure un peu trop tendre, lui aussi. Servette joue le hors-jeu plusieurs fois avec réussite, et Ramizi, une vieille connaissance, tombe dans le piège.
En cette fin de première période, il se murmure en tribune Nord que Dominguez a éclipsé Vonlanthen. 0-0, le leader est tenu en échec.

78e, 1-0, Sauthier vient d'ouvrir la marque

Pas de thé, ni de vin chaud, nous prenons une eau gazeuse, question d'implorer sobrement les Dieux du football. La reprise montre un Servette entreprenant sous la houlette des Dominguez, Hasanovic et Avanzini. Le public apprécie. Mais ce dernier va avoir quelques minutes d'enfer en perdant 4 ballons d'affilée. Soudain, à la 56e, Cinque se retrouve seul devant Kiassumbua. Il tire sur le gardien à bout portant. Pasche tente des tirs à distance depuis l'axe, mais là non plus, ça ne rentre pas, la balle est contrée.

Mais alors sur un coup franc qui suivra à l'entame du dernier quart d'heure, Anthony Sauthier fera une belle petite déviation qui trompera le gardien wohlenois. 1-0, bien joué ! Les entrées de Gazzetta et Pont suivant celle de Roux, permettent de féliciter les prestations de Cinque, prometteur voire en progression, mais surtout de Dominguez dont le choix de titularisation s'avère, selon nous, un bon coup pour contrer le physique impressionnant des jeunes joueurs du leader Wohlen.

Et Servette va effectivement s'imposer 1-0 et vaincre le signe indien ! Malheureusement devant une affluence bien médiocre pour la réception du leader.
Alors d'autant plus, bravo les Grenats !

Quelques photos supplémentaires de cette belle soirée :

50 minutes avant le match, l'esplanade est plutôt calme

Meriton Bytyqi ronge son frein. Mais à 18 ans il a tout l'avenir devant lui !

Crettenand est lui aussi cantonné à un rôle d'amuseur de la jeunesse...

L'échauffement : Müller bénéficie d'un entraîneur des gardiens de choix...

Fin d'après-midi automnal à la Praille. Le SFC news pour lecture, une eau gazeuse pour désaltérant...

Le grand drapeau de la SG est de sortie.

18h, coup d'envoi. Il fait encore jour.

Ramizi est marqué sur cette action par Mfuyi, l'homme du match contre Le Mont.

La tribune Principale en première période.

Ciriaco Sforza, joueur emblématique de la sélection helvète est l’entraîneur de Wohlen.

Les peintres bénévoles qui ont donné un coup de grenat à l'antre de béton de la Praille.

Coup  d'envoi de la deuxième période.

Il ne reste que 20 minutes. Et si la Praille finissait par chavirer ?

Victoire et célébration avec la SG !

Ciao
M

dimanche 5 octobre 2014

Relancer la machine (5 Octobre 2014)

Servette reçoit un des petits poucets de cette Challenge League dans un derby romand plutôt sympathique.

Un dimanche encore clément accueille cet autre derby de Challenge League, entre Servette, 3e, et Le Mont sur Lausanne, néo-promu et actuel 9e. La question qui se pose est : « Les Servettiens parviendront-ils à relancer une série victorieuse et à reprendre la course non-avouée à la promotion ? ». Après une bien embêtante défaite à Winterthour, un concurrent direct au classement, et la procédure de licenciement de Loïc Favre, il s’agit surtout de retrouver le sourire à court-terme et de remplir un peu plus ce stade de la Praille.

Mfuyi, en grande forme en ce début d'automne, vient d'aggraver le score, 2-0.

Nous nous retrouvons en tribune principale pour une rencontre plutôt agréable, animée par la lutte fratricide entre clubs romands, mais aussi par un jeu parfois bien développé des deux côtés, mais malheureusement affecté par des imprécisions répétées. Cooper a aligné un 4-4-2 et fait preuve une nouvelle fois d'un peu plus d'ambition.

Servette FC - FC Le Mont : 2-0 (2-0)
Challenge League 2014-2015 - 05/10/2014 - 3117 spectateurs

Bon début de match de l'équipe du capitaine Pont, qui retrouve sa place au gré de la suspension de Pasche et de la blessure de Doumbia, et la pression suggérée par ce 4-4-2 rend les premières minutes plutôt agréables. La domination servettienne est pourtant minée par un manque de maîtrise technique dans les enchaînements. Ce qui n'empêchera pas Avanzini de se distinguer sur son aile droite, et Mfuyi d'impressionner et de consolider la défense.

La défense, mais pas seulement. Alors que Servette mène 1-0 depuis l'ouverture du score de Roux (16e) sur un eaction un peu confuse dans les 6 mètres de Leoni, Christopher Mfuyi décoche une frappe lourde de près de 25 mètres au ras du poteau. 2-0, 43e. De quoi bien aborder la pause.
Mais on ne peut négliger les bonnes combinaisons des Vaudois qui ont inquiété à plusieurs reprises la défense des grenat.

Anthony Sauthier au ballon, avec l'alignement défensif des grenat en arrière-plan.

Au retour du thé, Servette gardera une mainmise sur le jeu, mais pas aussi constante qu'on l'aurait voulu. Vonlanthen énervera le public à plusieurs reprises à cause de ses râleries, elles-mêmes conséquence de sa lenteur et de sa mauvaise lecture du jeu de ses coéquipiers, peut-on croire. Mais il démontrera aussi de belles choses sur des combinaisons avec Roux ou même en solo. Bonne note aussi à Kursner auteur d'un match combatif et de nombreux tacles plutôt réussis, ou encore Gazzetta, titulaire d'un nouveau contrat, et dont la rentrée pour Cespedes fit du bien pour stabiliser la maîtrise des locaux. Cinque, lui, rentré pour à peine 10 minutes, tentera des choses en percussion, toutefois sans réussite.

En somme, une rencontre très correcte, finie sous la pluie battante, et qui n'aura vu que deux buts malgré de nombreuses occasions.
La machine est relancée. Que le SFC puisse effectivement démarrer une nouvelle série !

Quelques portraits et clichés supplémentaires :

Bytyqi et Pasche sont de service pour amuser les jeunes supporters

Dams et Cantaluppi, pendant l'échauffement

Romain Kursner à l'échauffement

Michel Avanzini à l'échauffement

Cinque et Cespedes à l'échauffement

Les jeunes filles porte-drapeaux constitueront l'attraction principale de cet avant-match

La SG réduite à sa plus petit portion depuis bien longtemps

14h55, présentation des joueurs

Minute de silence pour le père décédé de Ludovic Paratte.

Mirsad Hasanovic en replacement dans cette 1ère période.

Johnny Leoni, capitaine-vétéran du Mont, légende du foot helvétique

La pluie survient en pleine deuxième période

Johan Vonlanthen, parfois en difficulté dans ce match

2-0 toujours, le match touche à sa fin

Ciao
M