Ce site est totalement libre et indépendant. Il s'agit d'un album-souvenir qui regroupe un peu plus de 130 articles, des photos (près de 1600), vidéos, liens divers, commentaires de matchs et d’entraînements, et reportages sur les épopées successives du Servette FC depuis 2010.

samedi 17 octobre 2015

Match brouillon (17 Octobre 2015)

12e journée de Promotion League à La Praille.

En ce samedi 17 octobre, le Servette FC 1er avec 23 points reçoit à 19h le SC YF Juventus 11e avec 11 points. L’infirmerie genevoise est toujours bien remplie avec Cespedes, Doumbia, Kursner, Sauthier, et Vonlanthen. Et pourtant pour les Grenat, il faut faire le plein de points. Le soleil brille sur le bassin genevois mais la nuit tombe déjà vite à 2 mois de l’hiver.

Occasion(s) perdue(s) !!!

12°C, c'est plus chaud que dans la semaine, mais la température va baisser. Cooper aligne Guedes - Yagan, Infante, Mfuyi, Rodrigues - Pont (cap), Hasanovic - Vitkieviez, Fargues - Besnard, Pacar. pas vraiment de grands noms connus en face, si ce n'est le très sympathique Patrik Baumann, à jamais un peu grenat, et qui est assurément rentré dans la légende avec Servette le 31 mai 2011.

Servette - FC - YF Juventus : 2-2 (0-1)
Promotion League - 17/10/2015 - 1050 spectateurs

Le 1er quart d'heure est marqué par une légère domination de l'équipe hôte, avec un 1er tir de Vitkieviez au ras du poteau, et aussi une tête de Besnard ratée de peu. A la 20e, c'est encore une tête de Besnard qui passe de peu au-dessus. Servette domine, mais penche cette fois sur son côté gauche. Ce n'est pas que Yagan, latéral droit, ne participe pas au jeu, c'est que Fargues est transparent, une fois n'est pas coutume. Après la demi-heure de jeu, Servette devient si brouillon que ce sont les zurichois qui ouvrent le score à la 35e. Et les imprécisions continuent jusqu'à la pause.

Record d'affluence à la baisse, même sur l'esplanade 3/4 d'heure avant la rencontre.

Remontés, les servettiens engagent avec bien plus de détermination; et en dix minutes, ils vont retourner le score. D'abord à la 49e par un très beau but de Pont, puis à la 56e grâce à Hebib rentré à la mi-temps, à la place d'Infante. Il est d'ailleurs à noter que Cooper a changé ses habitudes en procédant même à un second changement à la pause, en remplaçant Fargues par Kutesa. Ce dernier va tomber dans le même biais que Vitkieviez plut tôt dans le match, en portant trop le ballon et se perdant en dribbles peu efficaces.

Dégradé de couleurs pour un soulagement (2-1) qui ne durera que quelques minutes...

Bref, c'est à nouveau brouillon, et les joueurs du YF Juventus en profitent. A la 61e, ils égalisent sur une excellente passe de leur n°10 (Vilson Doda) et une prise de vitesse de Luck sur Rodrigues. Le jeune Miguel sortira d'ailleurs un quart d'heure avant la fin pour Maouche. Malheureusement, Servette ne parviendra jamais à déposer la balle au fond une autre fois, malgré de nombreuses occasions, y compris dans les arrêts de jeu,

Quel dommage, ce sont 2 points précieux qui sont perdus, alors que les conditions étaient réunies pour faire un beau coup ! On notera les belles prestations de Pont et Hasanovic, sûrs dans les combats, la prise de confiance de plus en plus visible chez un Yagan qui a de moins en moins de déchets, et la déception au vu des prestations de Fargues et Pacar, qui ont tant de mal à faire la différence.

Quelques autres photos de cette soirée :

La vente de maillots, trente-cinq minutes avant le match

Les bientôt célèbres hamburgers uruguayens de la Praille... Merci maman Vitkieviez !

Daniel Blanco a remplacé Zubi au poste d’entraîneur des gardiens

A l'échauffement, 18h35.

Le Salève depuis le bloc H.

La Coupe d'Europe revient à la Praille ce mercredi. Allez les jeunes pousses Grenat !

18h57, présentation des joueurs.

Kévin Cooper en 1ère mi-temps.

1-1, il est 20h05, le grand Tibert Pont vient d'égaliser.


Ciao
M

mercredi 14 octobre 2015

Victoire à l'arrachée (14 Octobre 2015)

L'été est bien loin en cette soirée de semaine. Heureusement, la situation des Grenat s'est améliorée... et ce n'est pas fini !

Bien des semaines ont passé, et nous voilà déjà à la mi-octobre. Le championnat de Promotion League est bien lancé, et, heureusement, Servette est de justesse en tête du classement malgré un début laborieux. Son adversaire du jour, en cette très fraîche soirée de mercredi, le Stade Nyonnais (7e), lui offre une occasion de conforter sa place de leader dans le cadre d’un derby lémanique jamais facile à aborder.

Les hommes de Cooper s’avancent avec la composition suivante : Guedes – Yagan, Sabaly, Rodrigues, Mfuyi – Pont, Hasanovic, Gazzetta – Fargues, Vitkieviez, Pacar.

La composition servettienne, au départ du match.


Servette FC - Stade Nyonnais : 1-0 (0-0)
Promotion League - 14/10/2015 - 1317 spectateurs

Malgré les blessés (Doumbia, Sauthier, etc.), Servette ambitionne de creuser l'écart sur ses poursuivants, et au coup d'envoi, les Grenat se lancent à l'attaque. Ils butent rapidement sur une bonne équipe vaudoise, dont l'avant-centre N'Diaye n'est pas en reste et se montre difficile à cadenasser. Pourtant les hommes du capitaine Pont vont tenter d'animer le match, en essayant par Fargues et Vitkieviez de passer par les ailes. Rien n'y fera, et finalement plusieurs tentatives dans l'axe, de part et d'autres d'ailleurs ne feront que mettre en évidence les gardiens ou parfois leurs poteaux. 0-0 à la mi-temps.

Deux saucisses Schublig et deux bières plus tard, quelques degrés de moins peut-être aussi, Servette repart à l'attaque. Rapidement, N'Diaye se blesse et doit quitter ses partenaires laissant sa place au très jeune et très virevoltant Nyonnais nommé De Olivera (16 ans 1/2). Le Servette garde la main sur le match, mais ne parvient ni à scorer ni à s'épargner quelques frayeurs sur les contre-attaques des voisins en jaune, cette fois emmenés par un meneur de jeu très présent, le n°10 de Nyon, Nabil Souni. Heureusement, Guedes a pris de l'expérience et veille au grain.

Le nouveau maillot grenat est sous la tribune Nord.

A la 72e, le jeune français Sabaly est expulsé après avoir tiré le maillot de son adversaire et écopé justement d'un deuxième carton jaune. Aïe, ça va être dur. Les servettiens se replient et les rôles tendent à s'inverser. D'autant que Infante remplace Pacar à la 74e. Les Vitkieviez, Pont, Fargues puis Kutesa continuent pourtant à pousser, et Besnard, toujours combatif, finit en renard des surfaces par profiter d'un ballon donné par Yagan pour trouver la lucarne gauche et donner le 1-0 aux Genevois.

Dès lors, Servette se repliera définitivement et gardera magistralement ce but d'avance gagné à l'arrachée et qui apporte 3 points très précieux dans la course au "maintien" de la 1ère place.
Allez SFC !

Une dizaine de photos de cette soirée :

19h55, présentation des joueurs dans un stade qui sonne vide

20h00, Coup d'envoi dans le froid

Gazzetta et Yagan forme un mur en 1ère période

Un autre coup-franc nyonnais avant la pause

Fargues exécute un coup-franc en 2e mi-temps

Jérémie Sabaly, qui rejoindra les vestiaires avant ses coéquipiers.

Fargues, Vitkieviez et Pacar se consultent pour essayer de déjouer la défense nyonnaise

85e, joie servettienne sur le but de Besnard.

Touche d'Infante, Besnard reste en profondeur...

Score final et prochain rendez-vous dans seulement 3 jours...

Ciao
M