Ce site est totalement libre et indépendant. Il s'agit d'un album-souvenir qui regroupe un peu plus de 130 articles, des photos (près de 1600), vidéos, liens divers, commentaires de matchs et d’entraînements, et reportages sur les épopées successives du Servette FC depuis 2010.

vendredi 18 mai 2012

La revanche du FC Sion (23 octobre 2011)

Automne bien plus difficile pour les Grenat qui vont glisser du milieu de terrain juste au-dessus des places de relégation.

L'automne était effectivement assez différent de l'été au bout du Lac Léman, alors que 2 défaites ont sévi (contre Lucerne et à Bâle). Heureusement que la Coupe de Suisse avait permis au SFC de respirer(contre Düdingen puis Yverdon), et la venue du rival sédunois s'annonçait donc assez difficile. Même si à l'aller les Grenat s'étaient imposés incroyablement par 0-4.

Servette FC - FC Sion : 0-2 (0-1)
Super League - 23/10/2011 - 10718 spectateurs

Petite affluence pour un derby pourtant important, en cette fin octobre où les t-shirts ont laissé place aux pull-overs. Et ce n'est pas la stérilité offensive des genevois qui va réchauffer l'ambiance. Bien au contraire, les adversaires du FC Sion entraîné par Laurent Roussey vont bien mieux gérer la partie et venir s'imposer assez simplement à l'extérieur grâce à Vanczak et Sio.

Cette nouvelle défaite va beaucoup nous gêner. Encore une fois à domicile le SFC ne parvient pas à sortir de l'ornière. Le club va-t-il sombrer dans la lutte contre la relégation ?
Après cette nouvelle défaite, les joueurs du capitaine Pizzinat vont pointer au 8e rang.
Et les problèmes vont se prolonger avant et pendant l'hiver...

Quelques photos parfois inhabituelle de ce derby romand :

La place derrière la tribune Nord vue du Centre Commercial de La Praille

La société Naxoo participe au spectacle d'avant-match en Tribune Nord

Annonce de la liste des joueurs depuis la Tribune Nord

Avant-match : Des super-héros ont investi la pelouse

Et toujours le Cé qu'è laino pour en appeler aux forces supérieures...

Pour ce match contre Sion, la tribune Est est bien remplie

Le Quart valaisan déborde, la tension monte...

Sion a marqué, Servette pousse en fin de 1ère mi-temps

Les saucisses pour de réchauffer à la mi-temps

Mi-temps : L'aménagement du Stade qu'a promis le Président Pishyar a vaguement commencé

Sous la tribune Nord, la porte de la Section Grenat est facilement reconnaissable
Poussée du Servette pour essayer de revenir.

Entrée de Saleiro, enfin visible des supporters, mais annoncé bizarrement

Ca chambre entre supporters ("SG, Yo Couz tu parles Céfran")

0-2 pour Sion à la 77e, aïe, aïe !


Ciao
M

Servette reçoit l'ogre bâlois (10 septembre 2011)

Bâle vient à son tour gagner à la Praille. Servette ne résiste pas aux équipes suisse-allemandes à domicile.

La défaite contre GC fut rattrapée de mains de maître par une victoire contre le rival absolu des Grenat qu'est le FC Sion, en Valais en plus, et par 0-4 de surcroît. Les faux-pas à domicile étaient ainsi effacés dans les mémoires avant de recevoir le FC Bâle, club bien supérieur sur le papier... et pas seulement sur le papier !

En coulisses, l'ambiance semblait toutefois moins bonne qu'au cours de l'été, le club ayant limogé Carlos Varela, joueur historique qui ne se montrait plus vraiment au niveau lors de la préparation, et des grognements se faisaient de plus en plus entendre et lire sur les forums sur des aspects administratifs tout du moins. Entre-temps aussi Roderick Miranda était prêté par Benfica et le portuguais Carlos Saleiro signait un contrat de 2 ans en provenance du Sporting.

L'heure était maintenant à la réception du Champion en titre, le grand FC Bâle, multi-participant à la Ligue des Champions de l'UEFA ces dernières saisons.
Servette FC - FC Basel : 0-4 (0-1)
Super League - 10/09/2011 - 20838 spectateurs

Assez bonne affluence pour ce match important à Genève, avec apparemment plus de 20000 spectateurs en ce samedi soir. Après le "Cé Qu'è Laino" entonné par le ténor genevois et la majorité du public, les Servettiens durent vite se plier à l'évidence, ce ne sera pas aussi facile qu'à Sion.

Yartey, toujours en vue, faisait encore un bon match. Mais c'est quand même Bâle qui ouvrit le score par Fabian Frei. La deuxième mi-temps ne faut pas plus facile, et finalement les bâlois rendirent le quadruplé pris en Valais à une équipe servettienne surpassée. Même avec le grand Roderick derrière et Vitkieviez qui s'arrachait devant, les Grenat ne purent rien.

Atmosphère plus difficile à l'issue de cette nouvelle défaite à domicile, qui consacrait une saison qui ne pourrait être toute rose...

De nombreuses photos de cette rencontre :

Pour l'occasion, nous nous retrouvons en tribune Ouest, pour la 1ère fois depuis l'accession

Alexander Frei, buteur international et ex-Servettien, à l'échauffement

Avant-match : La Tribune Nord vue de l'Ouest

L'hymne genevois entonné par le ténor désormais habituel

La Section Grenat et ses feux d'artifice à l'entrée des joueurs

Coup-franc de De Azevedo, qui rappelera quelque chose du 31 mai 2011

Fabian Frei vient d'ouvrir le score, Bâle mène 1 à 0.

Les banderolles de la Tribune Nord

Les bâlois célèbrent un nouveau but

Deuxième meilleure affluence en 1 an, après le match mémorable contre Bellinzone

Fin de la correction, Bâle repart avec 3 points et 4 buts.

Ciao
M

Duel au soleil contre GC (20 août 2011)

Toujours dans l'euphorie de l'accession en Super League, le SFC affrontait maintenant un rival historique...

L’affiche alléchante du duel historique voire légendaire qui oppose en ce 20 août les deux clubs les plus titrés du pays dans un classique du football suisse ne pouvait nous laisser indifférents. Avec sept buts à la clé, le match a tenu ses promesses et gardé en haleine les spectateurs du Stade de Genève.

Entre-temps, Servette est allé chercher un match nul et vierge au Xamax Neuchâtel, le jeune milieu Kouassi était devenu international ivoirien, et le club prenait de fait toujours plus la dimension de l'élite. Le sentiment d'euphorie était toujours là, malheureusement le club servettien va (encore) concéder une défaite à domicile.

Servette FC - Grasshopper Club Zurich : 3-4 (1-2)
Super League - 20/08/2011 - 12258 spectateurs

Devant un public intéressé, le SFC retrouve donc le club communément appelé "GC" pour une rencontre qui s'avèrera passionnante à défaut de victorieuse. Et le n°7 zurichois, Innocent Emeghara, y sera pour quelque chose avec 3 buts. Heureusement, les joueurs grenat ont su réagir à différents moments du match en inscrivant 3 buts, par le brésilien Eudis, puis au retour du thé, par le français Routis et le lichtensteinois Nater tous les deux de la tête avec de très belles réalisations.

Malgré un baroud d'honneur en fin de rencontre, le SFC ne pourra revenir.

Une belle série de 8 photos de ce duel :

Tifo zurichois célébrant les 125 ans du club (5 de plus que le SFC) !

Face à face entre rivaux au Stade de Genève

Egalisation servettienne (1-1) par Eudis

Une tribune Nord de la Praille bien garnie pour un duel au soleil

Le Stade de Genève vu du Quart Nord-Est

Les fumigènes et feux de Bengale des supporters du GC célèbrent le 2-3

La Tribune Nord tendue (et embrumée) alors que Grasshopper mène 2-3

Penalty-coup de grâce par Innocent Emeghara (3-4) en fin de match

Ciao,
M