Ce site est totalement libre et indépendant. Il s'agit d'un album-souvenir qui regroupe environ 120 articles, des photos (plus de 1200), vidéos, liens divers, commentaires de matchs et d’entraînements, et reportages sur les épopées successives du Servette FC depuis 2010.

samedi 28 février 2015

Une victoire, pas plus ! (28 Février 2015)

La course est lancée, mais non sans difficultés...

Pour sa 3e rencontre de l’année civile, le Servette FC reçoit le FC Chiasso (8e) en ce samedi soir au Stade de Genève.
Les Grenat
se sont emparés de la seconde place au classement grâce à leur troisième succès de rang, série débutée le 7 décembre face à cette même équipe tessinoise.
Après cette dernière victoire arrachée à Schaffhouse, l’humilité reste pourtant de rigueur comme cela est rappelé sur
les Enfants du Servette (ici), et c’est semble-t-il l’approche choisie par Kevin Cooper en préparation de ce match (). Il indique même dans la presse locale (ici) que le résultat importe plus que la forme.

Seule la victoire est belle. Quelle que soit la manière...


Après un après-midi printanier, c'est une soirée pour le moins frisquette qui accueille les acteurs de cette rencontre, et le public toujours aussi maigre. C'est à se demander si le compteur des spectateurs n'est pas définitivement bloqué vers les 10% de remplissage du stade, pas plus...


Servette FC - FC Chiasso : 1-0 (0-0)
Challenge League 2014-2015 - 28/02/2015 - 3289 spectateurs


Surprise - dans la composition d'équipe servettienne, Doumbia n'est toujours pas titularisé. La composition de Cooper est toutefois logique pour le reste, en reconduisant notamment le bloc défensif avec les Frick - Sauthier, Martignoni, Dams (cap.) et Mfuyi. Devant, Roux devra batailler seule en pointe, flanqué de Volanthen et Bua. Pasche et Gazzetta complètent le dispositif. Chiasso, de son côté, aligne pas moins de 3 attaquants avec Magnetti, Viçosa et Pacar. Et effectivement les tessionois vont presser haut.

A l'entame de la rencontre, le SFC ne parvient pas à poser le jeu, c'est même Chiasso qui domine légèrement dans l'entre-jeu. Vraiment pas grand chose à se mettre sous la dent dans ce premier quart d'heure ! Dans le suivant, les deux équipes persistent dans leurs erreurs techniques et leur bataille du milieu de terrain. Un certain mécontentement se fait sentir dans les tribunes, parce que Chiasso reste un cran plus convaincant, certes loin des sommets du "grand football". Là encore, pas d'occasion à part un ballon fuyant centré par Besnard (qui a remplacé Avanzini touché, à la 22e) devant le but de Badalli.

Dans le troisième tiers de la première période, deux coup-francs de Bua amèneront du danger avec un tête trop piquée de Roux, et une reprise dans les bras du gardien chiassesi. Mais tout ça est bien timide, et ne réchauffe pas les fidèles supporters genevois. En début de la deuxième mi-temps, Servette essaie de pousser , mais toujours avec un frein à main frustrant. Pasche et Gazzetta restent trop court, et les duels de la tête au milieu sont le plus souvent remportés par Chiasso. Le FCC est toujours dangereux mais presse un peu plus bas.
Devant Roux et Besnard, dans un style très similaire, courent derrière leurs adversaires et les pressent autant que possible. Bel effort, mais peu de résultats... tant l'espagnol Madero et le reste de sa défense sont vigilants.

A la 73e c'est même la barre transversale de Frick qui évite la colère des supporters servettiens.
Finalement, à la 76e, sur un centre venu de Sauthier sur la droite, Roux et Besnard se mettent en position aux 6 mètres pour un retourné acrobatique, le premier rate la balle, mais le jeune Benjamin Besnard l'expédie superbement au fond des filets. 1-0, 78e, ouf, quel soulagement ! Et bravo à lui pour cette abnégation et ce beau geste !


Dénouement heureux à la Praille suite à cette belle réalisation de Besnard pour sa 1ère apparition.

Une quinzaine de minutes plus tard, l'arbitre renvoie les équipes aux vestiaires avec ce score minimaliste, mais une victoire genevoise à nouveau si précieuse !
Visiblement la stratégie coopérienne porte ses fruits au classement, puisque les Grenats sont en tête provisoirement du classement. Pas trop dans le remplissage des tribunes, pour lesquels de sérieux changements doivent être envisagés...

Quelques photos supplémentaires :


Frick et Zuberbühler à l'échauffement

Les titulaires grenat - 1ère partie

Les titulaires grenat - 2e partie

Benjamin Besnard avec les remplaçants 

Entrainement de la défense servettienne, avant-match.

Kamber et Besnard, à l'échauffement

Les filles des Avanchets, le club à l'honneur.

Jérémy Frick et le kop servettien, au coup d'envoi.

Vers la fin du premier quart d'heure, Avanzini, touché, gît à terre.

Corner chiassesi en 1ère mi-temps. Les visiteurs sont menaçants.

Entrée de Besnard à la 22e

Le premier des deux coup-francs genevois tirés par Bua, vers la 35e.

La tribune Est en ce samedi soir,

La tribune Principale au cours de la 2e mi-temps.

Gazzetta sort, Doumbia rentre, 67e.

Rendez-vous contre Winterthur.

Certes il y a dilemme entre la jouerie et le résultat, mais que c'est bon d'être en tête du classement !

Ciao
M

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire