Ce site est totalement libre et indépendant. Il s'agit d'un album-souvenir qui regroupe environ 120 articles, des photos (plus de 1200), vidéos, liens divers, commentaires de matchs et d’entraînements, et reportages sur les épopées successives du Servette FC depuis 2010.

samedi 19 novembre 2011

Un soir *inoubliable* de Promotion (31 Mai 2011)

Il y a des matchs incroyables qu'on n'oublie pas de si tôt. Cette soirée de fin mai à Genève rentrait à mes yeux dans la légende du football...

Finalement, le Servette FC avait presque réussi son pari : Il était qualifié pour les barrages de promotion/relégation de l'Elite suisse du football, dans lesquels l'avant-dernier (9e) de Super League affronte le 2e de Challenge League. Dans la série des surprises, il faut noter très étonnamment que Bellizone, encore une équipe tessinoise, se sortit de la place de lanterne rouge lors de la dernière journée au profit de St Gall, un club fort et puissant de l'Est hélvétique.

Le Samedi 28/05, devant la TSR, je tremblais donc devant mon poste télé alors que les Grenat étaient à nouveau dans le Tessin pour le match aller à Bellinzone. Mais les Grenat firent bonne figure avant de céder contre le cours de la partie sur une reprise de volée improbable et surtout dans les arrêts de jeu. 0-1, le match retour à La Praille serait certainement tendu.

Servette FC - AC Bellinzona : 3-1 (2-0)
Promotion/Relégation - 31/05/2011 - 23338 spectateurs

Le Mardi 31, avec mon billet acheté sur Internet pour 50 CHF, je sors du bureau pour aller directement au stade. Ce match retour pour la Promotion, rencontre de gala sous une petite pluie, se présentait dans une atmosphère imprégnée d'événement et de pression sur les acteurs. Et nombreux sont les Servettiens qui se souviendront de ce que nous avons vécu ce soir-là.

Je fus très agréablement surpris par la foule présente, et par un stade qui se remplissait à vue d'oeil et sur 3 1/2 de ses tribunes. L'exploit était décidément possible; et cette longue saison, la rancoeur du match aller, et des magouilles tessinoises en coulisse pour faire jouer le capitaine et avant-centre Lustrinelli ne faisaient que renforcer le besoin de réussir l'exploit.

Le Servette entama la rencontre avec cette même envie, et le déroulé du match fut extraordinaire. A la mi-temps, après que De Azevedo puis Baumann aient donner l'avantage aux Grenat, je déambulais pour une fois dans les travées de la tribune Ouest, percevant les saveurs d'une soirée historique.

A aucun moment de la rencontre, ni même après, je n'étais persuadé que l'exploit allait se produire ou été arrivé tant les événements et la tension en firent partie. Le public fut plus optimiste et enchanté par le jeu offensif des hommes de Joao Alves. Après une fin terrible avec des tessinois tentant tout, Servette s'imposa 3 buts à 1, avec un envahissement historique de la pelouse du Stade de Genève.

La page du match sur le site officiel : http://www.servettefc.ch/fr/actualite/article-3738.html

Quand le jeune défenseur central français Routis, auteur d'un match héroïque à 20 ans, me croisa en montant en larmes dans la tribune pour saluer ses parents sans doute venus d'une région lointaine française, je pris une photo, puis lui glissa quelques félicitations et une tape sur son épaule nue. Je scellai alors un lien personnel avec le SFC, qui allait donc jouer en Super League !
Allez Servette !

Les principales photos et vidéos de cette soirée inoubliable :




une autre vidéo à venir ici



une autre vidéo à venir ici



Ciao
M

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire