Ce site est totalement libre et indépendant. Il s'agit d'un album-souvenir qui regroupe environ 120 articles, des photos (plus de 1200), vidéos, liens divers, commentaires de matchs et d’entraînements, et reportages sur les épopées successives du Servette FC depuis 2010.

jeudi 11 août 2016

Débuts calamiteux (11 Août 2016)

Après deux défaites en championnat, Servette au pied du mur revient à la Praille...

Soirée d'été a priori assez agréable pour ce retour à La Praille, dotée d'une nouvelle pelouse et d'un nouveau système de drainage. A la question d'est-ce que le public sera présent pour ce retour en Challenge League à Genève, la réponse n'est malheureusement pas très positive.
Avec une affluence de Promotion League, Servette va progressivement abaisser son jeu au niveau inférieur et une soirée bien difficile va alors se dessiner.

Retour à la Praille pour une nouvelle saison de Challenge(s)

C'est avec Alberto, un collègue, que nous sommes allés inaugurer cette saison de retour dans l'antichambre de l'élite helvétique. Le SFC de Braizat aligne une équipe jeune, et qui doit surtout rattraper les doubles faux-pas de Neuchâtel et d'Aarau. Servette, certes fraîchement promu, est dernier et ne peut pas rester à cette place.

Servette FC - FC Schaffhouse : 0-2 (0-0)
Challenge League - 11/08/2016 - 1760 spectateurs

Pas de Vitkieviez, de Doumbia ni d'Alphonse, Servette est presqu'autant affaibli que son adversaire du jour. Pas plus de Cé qu'è lainô, on rentre vite dans le match tant attendu. Les Grenat vont tenter de jouer rapidement et techniquement et pendant un temps, ils vont réussir à se procurer plusieurs occasions dangereuses que Besnard, toujours en méforme, vendangera ou ne parviendra pas à transformer. La vivacité des Caslei, Da Silva et Berisha fera donc illusion une bonne demi-heure.

Et assez soudainement, la panne. Les jaunes de Schaffhouse prennent le ballon et ne le perdent plus. Les jeunes servettiens courent dans le vide, et les anciens, à l'arrière, comme Pont, Mfuyi, Sauthier ou Cadamuro, auront toutes les peines du monde à éviter l'ouverture du score des visiteurs en première période. 0-0 à la mi-temps, on serait presque heureux avec 1 point.

Célébration sur le 1er but schaffhousois

Et le retour de la pause ne fera que confirmer la tendance. Caslei, Da Silva, Berisha sont cramés, Besnard rame toujours plus, c'est tout le compartiment offensif de Servette qui patauge. La défense ne tient pas longtemps et s'incline dès la 48e, puis un peu plus d'un quart d'heure plus tard rebelote. Dès lors, le sentiment en tribune est que la messe est dite. Les Delley, Maouche, et Gazzetta qui rentreront progressivement tenteront d'apporter un nouvel élan, en vain.

Il y aura bien quelques coups de boutoir de fin de match, mais là encore conclus par un engagement inégal, une inefficacité flagrante et une confiance perdue. C'est dès lors tout le challenge qui se présente aux dirigeants servettiens pour éviter une saison en enfer. Avec 3 défaites en 3 matchs, c'est malheureusement bien mal parti.

Aux jours meilleurs !

Quelques photos supplémentaires de cette soirée :

Une défense partiellement renouvelée, avec Sauthier-Mfuyi-Cadamuro-Le Pogam

David Gonzalez, gardien titulaire en ce début de saison

La nouvelle pelouse est à l'honneur; pas encore dans son meilleur habit.

19h44, présentation des joueurs.

L'avant-match

Berisha et Caslei, en 1ère mi-temps

Mfuyi essaie de construire de l'arrière.

Besnard, en première mi-temps

Contre-attaque, tir et... but - c'est le 0-2 schaffhousois.

Anthony Braizat et le banc servettien sont déjà bien pensifs avant la mi-août...


Ciao
M

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire