Ce site est totalement libre et indépendant. Il s'agit d'un album-souvenir qui regroupe environ 120 articles, des photos (plus de 1200), vidéos, liens divers, commentaires de matchs et d’entraînements, et reportages sur les épopées successives du Servette FC depuis 2010.

vendredi 18 mai 2012

Servette reçoit l'ogre bâlois (10 septembre 2011)

Bâle vient à son tour gagner à la Praille. Servette ne résiste pas aux équipes suisse-allemandes à domicile.

La défaite contre GC fut rattrapée de mains de maître par une victoire contre le rival absolu des Grenat qu'est le FC Sion, en Valais en plus, et par 0-4 de surcroît. Les faux-pas à domicile étaient ainsi effacés dans les mémoires avant de recevoir le FC Bâle, club bien supérieur sur le papier... et pas seulement sur le papier !

En coulisses, l'ambiance semblait toutefois moins bonne qu'au cours de l'été, le club ayant limogé Carlos Varela, joueur historique qui ne se montrait plus vraiment au niveau lors de la préparation, et des grognements se faisaient de plus en plus entendre et lire sur les forums sur des aspects administratifs tout du moins. Entre-temps aussi Roderick Miranda était prêté par Benfica et le portuguais Carlos Saleiro signait un contrat de 2 ans en provenance du Sporting.

L'heure était maintenant à la réception du Champion en titre, le grand FC Bâle, multi-participant à la Ligue des Champions de l'UEFA ces dernières saisons.
Servette FC - FC Basel : 0-4 (0-1)
Super League - 10/09/2011 - 20838 spectateurs

Assez bonne affluence pour ce match important à Genève, avec apparemment plus de 20000 spectateurs en ce samedi soir. Après le "Cé Qu'è Laino" entonné par le ténor genevois et la majorité du public, les Servettiens durent vite se plier à l'évidence, ce ne sera pas aussi facile qu'à Sion.

Yartey, toujours en vue, faisait encore un bon match. Mais c'est quand même Bâle qui ouvrit le score par Fabian Frei. La deuxième mi-temps ne faut pas plus facile, et finalement les bâlois rendirent le quadruplé pris en Valais à une équipe servettienne surpassée. Même avec le grand Roderick derrière et Vitkieviez qui s'arrachait devant, les Grenat ne purent rien.

Atmosphère plus difficile à l'issue de cette nouvelle défaite à domicile, qui consacrait une saison qui ne pourrait être toute rose...

De nombreuses photos de cette rencontre :

Pour l'occasion, nous nous retrouvons en tribune Ouest, pour la 1ère fois depuis l'accession

Alexander Frei, buteur international et ex-Servettien, à l'échauffement

Avant-match : La Tribune Nord vue de l'Ouest

L'hymne genevois entonné par le ténor désormais habituel

La Section Grenat et ses feux d'artifice à l'entrée des joueurs

Coup-franc de De Azevedo, qui rappelera quelque chose du 31 mai 2011

Fabian Frei vient d'ouvrir le score, Bâle mène 1 à 0.

Les banderolles de la Tribune Nord

Les bâlois célèbrent un nouveau but

Deuxième meilleure affluence en 1 an, après le match mémorable contre Bellinzone

Fin de la correction, Bâle repart avec 3 points et 4 buts.

Ciao
M

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire