Ce site est totalement libre et indépendant. Il s'agit d'un album-souvenir qui regroupe environ 120 articles, des photos (plus de 1200), vidéos, liens divers, commentaires de matchs et d’entraînements, et reportages sur les épopées successives du Servette FC depuis 2010.

samedi 18 juillet 2015

SC Bastia - Servette FC : 1-0 (18 Juillet 2015)

Servette continue sa préparation (3e match) et se déplace à Sallanches pour affronter un pensionnaire de Ligue 1.

Alors que l'effectif servettien pour jouer la Promotion League semble être dessiné, l'heure est d'affronter un adversaire de taille avec le Sporting Club de Bastia qui peaufine sa préparation en Haute-Savoie. L'occasion de retourner à Sallanches aux abords du massif du Mont-Blanc où il y a à peine un an, les Grenat avait étrillé l'ETG (rappel), qui depuis s'est vu reléguée en Ligue 2.

C'est avec une certaine arrogance que la presse corse voit le petit poucet servettien (voir ici), d'autant que les Bastiais ne sont rescapés d'une procédure de contrôle de la DNCG que de justesse. On peut d'ailleurs se demander à quel titre, la Corse arrive à se doter de 4 équipe professionnelles... Bref, rien de mieux pour mobiliser les supporters genevois et du Servette. Sur le chemin de l'aller, à Bardonnex, le bus servettien nous confirme la course. Il faut se diriger en direction du Mont-Blanc pour 60 bons kilomètres au cœur du département français de la Haute Savoie.

L'entrée du Stade Léon Curral à Sallanches

Un samedi de canicule estivale, encore un. Il fait 35°C à 17 heures à l'entrée de Sallanches. Bizarrement le ciel est couvert, et le vent commence à se lever. Aucun orage n'éclatera pourtant avant notre départ. C'est aussi un peu les vacances, et ce n'est pas la foule des grandes affiches devant le stade Léon Curral. L'ambiance y est bon enfant, et l'Orangina a (seulement) 2 euros. Finalement, les supporters corses et genevois seront à peu près en nombre égal pour cette rencontre probablement inédite.

SC Bastia - Servette FC . 1-0 (0-0)
Sallanches - Préparation 2015-2016 - 18/07/2015 - Env. 400 spectateurs

Servette FC démarre avec la composition suivante : Müller - Paulinho, Mfuyi, Doumbia (cap.), Rodrigues - Hiraç, Gazzetta, Fargues, Kutesa - Vitkieviez, Besnard.
les remplaçants présnets sont : Guedes, Markovic, Pont, Guillemenot, Salaby, Correia, Cespedes, Hasanovic.

L'entrée des joueurs, un peu avant 18h.

On retrouve notamment aussi Jose Sinval sur le banc. En revanche, Mario Cantaluppi semble avoir définitivement disparu du staff servettien. Les Grenat démarrent plutôt bien, Vitkieviez joue en 9 1/2, Kutesa accélère sur l'aile gauche, Fargues est à la percussion à droite comme souvent. Ils rivalisent dans le jeu qui restera toutefois plutôt lent, sauf sur les échappées servettiennes. Il est vrai que Bastia doit sortir de sa préparation physique et lève peut-être un peu le pied. Mais les corses vont vite faire preuve d'un rien d'agacement devant la résistance servettienne.

Müller sera mis de plus en plus à contribution dans cette fin de 1ère période qui terminera toutefois sur un score nul et vierge. Pas mal le petit Servette, non ?
Maintenant que les supporters corses se font entendre, les hommes de Ghislain Printant vont redémarrer plus fort sous la houlette de Modesto, Squilacci, Palmieri puis Houri, Cahuzac, Danic ou encore Kamano.

les joueurs corses à la pause

C'est d'ailleurs ce dernier qui finira par inscrire un but remarquable de 25m dans le petit filet de Müller, à la 68e. Les entrées de Pont, Hasanovic ou encore Correia n'auront pas parmi de solidifier suffisamment l'entre-jeu. Servette est finalement dominé copieusement sur la fin de match (89e), mais aura quand même l'occasion par Guillemenot de revenir, mais Leca, le portier bastiais détournera la tentative du jeune servettien.

Coup-franc bastiais en 2e période

Score final 1-0, Servette s'incline logiquement et aura cédé surtout dans la mainmise physique de l'entre-jeu. Bons points en revanche pour un Mfuyi définitivement solide, un Kutesa virevoltant, un Fargues précieux dans la percussion et même un Müller qui aura dévié plusieurs ballons très menaçants.

Un résumé live et minuté a été documenté (avec des photos exclusives !) essentiellement par votre serviteur sur les EdS, ici.
L'interview de Squilacci sur le site off du SC Bastia : .

Une pléthore d'autres photos de cette fin d'après-midi au pied des montagnes savoyardes :

Le bus servettien confirme la route du Mont Blanc

José Sinval en survêtement, ça fait plaisir !

Opération vidéo dans les 2 camps

Les titulaires servettiens, à l'échauffement.

Vitkieviez, M'Fuyi et Besnard, à l'échauffement

Paulinho et Doumbia sont là aussi.

Guedes prépare Müller pour une forte adversité

L'échauffement bastiais

La défense servettienne se prépare comme de coutume

Hiraç en 1ère période

L'attaque grenat est en place

Christopher M'Fuyi (ex-N'Zay) vient de resigner pour 2 ans.

Vitkieviez donne ses consignes

Offensive servettienne, on joue le contre.

Benjamin Besnard s'écroule (tout seul).

Kutesa observe son collègue Hiraç à la lutte

Un supporter corso-genevois

A la pause, Guedes, Hasanovic, Correia et Cespedes

A l'heure de jeu, Doumbia au loin, Paulo Menezes se désaltère alors que Markovic se repose.

Servette repousse une attaque des bleus en 2nde période.

69e, Bastia vient d'ouvrir le score. Mati se plaint auprès de son coach. Le match sera arrêté une bonne minute.

Tibert Pont va rentrer sous les yeux de son père Michel, qui oeuvre au redressement de Servette.

C'est 1-0, les hommes du capitaine Pont vont-ils réagir ?

Vitkieviez arrangue les toupres lui aussi...

Fin du match, déception servettienne.

Il y aura des jours meilleurs, sur le papier le contingent grenat est plutôt bien armé.

Ciao
M

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire