Ce site est totalement libre et indépendant. Il s'agit d'un album-souvenir qui regroupe environ 120 articles, des photos (plus de 1200), vidéos, liens divers, commentaires de matchs et d’entraînements, et reportages sur les épopées successives du Servette FC depuis 2010.

samedi 29 août 2015

Abattu par Bâle (29 Août 2015)

La Promotion League est un purgatoire bien difficile à vivre... 

 Le 29 Août. Retour tardif à la Praille cette saison : Notre premier match de Promotion League. Servette a perdu beaucoup de joueurs-clés (Pasche, Dams, Frick, Roux, etc.) et certains membres du staff comme Zuberbühler et Cantaluppi, mais aussi retrouvé Vitkieviez (lien), et promu quelques jeunes comme Adler Da Silva (17 ans) (lien). Dernièrement on annonçait également l’arrivée de l’attaquant Janko Pacar (25 ans) (lien) du FC Chiasso et formé au FC Lucerne.

69e, le milieu Samuele Campo du FC Bâle vient d'éxecuter un coup-franc impeccable (1-2)

Le championnat a commencé assez difficilement, malgré un effectif plutôt solide pour les Grenat. A l’entame de la 5e journée, Servette a gagné deux fois, fait un nul et perdu son match inaugural à ce niveau. Avec 7 point, le Servette FC est quatrième et doit encore chercher sa rédemption. Son adversaire du jour, la réserve du FC Bâle, n’est que 10e avec 5 points. La feuille de match montrera d’ailleurs une équipe bâloise composée de jeunots, dont seul le gardien avait plus de 20 ans.

Servette - FC - FC Bâle II : 1-2 (0-1)
Promotion League - 29/08/2015 - 1375 spectateurs

 Retour d’un grand soleil et de températures élevées sur le bassin genevois, 31°C à moins d’une heure du coup d’envoi fixé à 19h. Nous retrouvons Itaï sur l’esplanade pour un petit tour en tribune principale, VIP de Bronze grâce au concours Facebook svp. L’équipe alignée par Kevin Cooper n’aura d’étonnante que la titularisation du français Maouche au milieu de terrain. Faute de Doumbia qui semble condamné au départ faute de l’aval de Berne, Servette fait avec les moyens du bord. Il faut aussi dire que les autres absents sont pléthore (Vonlanthen, Sauthier, Kursner, Pacar, Cespedes, etc.).

L'équipe qui fait face à la réserve du Grand FC Bâle

La première mi-temps sera pour le moins pénible pour le petit millier de spectateurs présent, avec des blancs bien plus incisifs que des grenat qui semblaient déjà fatigués. Le placement, l’engagement et la précision sont du côté des visiteurs, qui ne manquent de le concrétiser à la marque : 0-1 par Bickel à la 10e minute. Le reste de cette première période ne sera que frustration et manque de réaction. En croisant l’ex-servettien Mériton Bytyqi, il nous confie au passage jouer pour Carouge. Un sandwich et ça repart…

 Au retour de la pause, l'équipe du SFC semble plus déterminé. Il faut évidemment accélérer et s’appliquer – on est à domicile Bon Dieu ! Et très rapidement, Guillemenot s’écroule dans la surface et offre un pénalty à Pont. Le capitaine s’exécute (non sans que Salvi faillissent l’arrêter) et ramène le score à 1-1 (47e). Enfin du rythme, d’autant qu’à la 59e c’est Manzambi qui est expulsé.

46e, faute sur Guillemenot sous les yeux de la tribune Nord.

Servette est à onze contre dix, mais Servette va déjouer. A la 69e, alors que Bâle était toujours plus incisif bien que dépossédé du ballon, c’est un coup-franc magistral de Campo qui donne le 1-2. Dès lors les Grenat chercheront à écarter, à déborder, à passer dans les trous, mais le manque de solidité physique, le manque de clairvoyance aussi, comme si Servette émoussé avait déjà joué cette semaine, empêchera les Grenat d’avoir même une nette occasion. A l'exception peut-être d'une tête de Vitkieviez qui passera à un mètre du poteau gauche de Salvi.

 Que de frustration encore une fois, contre la réserve du FC Bâle certes, mais à domicile… On notera notamment les insuffisances de Vitkieviez, Gazzetta ou Yagan, Kutesa aussi, dont on attend bien plus. Un résultat vraiment difficile à avaler et qui empêtre Servette pour quelques semaines encore dans le ventre mou de la 3e division suisse, et un semi-amateurisme inacceptable pour les supporters.

D'autres photos de cette soirée :

Bientôt du spectacle au Stade de Genève...

Avec Itaï, à l'accueil VIP...

Une nouvelle recrûe au SFC ?

Les banderoles sont de sortie

Mais où est passée la Section Grenat ?

18h58, présentation des joueurs

Coup d'envoi

Johan Vonlanthen compte lui aussi les supporters présents

Il est loin le temps des Fatton et autre Rummenigge...

Un avion au-dessus du Stade. Celui du FC Bâle peut-être...

Jérémy Guillemenot, dans le flou...

No comment...

Morne sortie de stade...

Je déteste ce sentiment de défaite alors que Servette doit impérativement remonter.

Ciao
M

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire