Ce site est totalement libre et indépendant. Il s'agit d'un album-souvenir qui regroupe environ 120 articles, des photos (plus de 1200), vidéos, liens divers, commentaires de matchs et d’entraînements, et reportages sur les épopées successives du Servette FC depuis 2010.

lundi 24 octobre 2016

Ambiance derby (24 Octobre 2016)

Le SFC rencontre son rival romand du Xamax Neuchâtel, lui aussi sur la renaissance...

Ambiance "derby" en ce lundi soir de fin Octobre où la température chute aussi vite que tourne l'horloge. Le Servette FC, 6e après 11 journées, rencontre les Neuchâtelois du légendaire club de Xamax, actuellement dauphin du championnat de Challenge League. Venu avec deux collègues de bureau, nous sommes en attente d'une rencontre qui tienne ses promesses entre les deux (autres) grandes équipes romandes du moment.

19h40, entrée des joueurs des deux équipes romandes de Challenge League.

Les joueurs d'Anthony Braizat rentrent dans le match avec beaucoup de volonté et les quelques premières minutes sont prometteuses, Il apparaît toutefois rapidement que le bloc des Blanc, coaché par Decastel, sera difficile à percer, et même à contourner. Une fois les premières ardeurs épuisées, le match rentrera dans un faux rythme quasiment jusqu'à la pause, avant laquelle, certes, les deux équipes auront quelques occasions d'ouvrir la marque.


Servette FC - Neuchâtel Xamax FCS : 0-0 (0-0)
Challenge League - 24/10/2016 - 4036 spectateurs

A la reprise, les Servettiens tentent de redonner du rythme à la partie; c'est ensuite la Section Grenat et son homologue des fans neuchâtelois qui feront une belle partie du spectacle, entre chants bien menés, banderoles provocatrices, moment de pyrotechnie (parfois un peu illégaux), et une ambiance tendue qui se propagera sur le terrain. Les accrochages se multiplient, et faute de pouvoir jouer verticalement, les Grenat tentent encore d'étirer le bloc adverse. Mais les Neuchâtelois ont une certaine maîtrise de la situation, en temporisant aux pires moment, et étant aussi plutôt adroits dans la construction.

Banderoles en Tribune Nord. A droite la Tribune Principale.

Le match se tend encore un peu plus, et il y aura même une brêve interruption du match suite à plusieurs pétards neuchâtelois retentissant dans la Praille. Servette est maintenant à l'assaut, mais part toujours de trop loin. Les vrais tirs sont assez rares, et les rentrées de Vitkieviez et Besnard, augmenteront encore l'engagement des locaux, mais sans en améliorer l'efficacité.

Derrière, Cadamuro n'est pas à la fête, mais Sauthier ou Doumbia tiennent non seulement la baraque à droite, mais se montrent en plus dangereux, Les quinze dernières minutes sont dignes des grands derbys de l'histoire locale.
Mais finalement les vigilances de Frick et de Walther ne seront pas trompées. Faute de lucidité chez les Nsamé et autre Ramizi, sans doute...

0-0, score final. Un match parfois décevant, mais qui, enfin, avait des arrières-goûts de football d'antan, celui des grands derbys, celui aussi des grands soirs. L'ambiance football qu'on aime bien.

D'autres photos de cette soirée :

De retour pour ce derby, le défilé des jeunes fait toujours plaisir

19h45, coup d'envoi

La Tribune Principale mieux garnie que récemment, en 1ère mi-temps.

Une chanson surprise pour les supporters servettiens, à la mi-temps.

Coup d'envoi après le thé.

Neuch' à la fête à la Praille. Ou presque...

Coup franc des visiteurs en 2e mi-temps

Ciao
M

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire