Ce site est totalement libre et indépendant. Il s'agit d'un album-souvenir qui regroupe environ 120 articles, des photos (plus de 1200), vidéos, liens divers, commentaires de matchs et d’entraînements, et reportages sur les épopées successives du Servette FC depuis 2010.

lundi 14 mai 2018

Improbable (14 Mai 2018)

34e journée de Challenge League, un lundi soir frisquet de mi-mai...

C'est presqu'à reculons que nous nous rendons au stade, tant l'enthousiasme est rangé aux oubliettes en cette fin de saison. Il est vrai que le Servette FC ne peut se motiver qu'en se fixant comme objectif de retrouver sa deuxième place, un minimum vital au vu des investissements concédés, ou encore en donnant du temps de jeu aux jeunes servettiens. Les Grenat (3e avec 56 points) reviennent quand même d'une belle victoire à l'extérieur à Wohlen, rendant possible un honneur sauf en figurant mieux à l'approche d'une saison décisive qui reverra des derbies lémaniques...

Merci David Gonzalez pour ces nombreuses saisons en Grenat

Servette FC - FC Winterthur : 4-2 (3-2)
Challenge League - 14/05/2018 - 1012 spectateurs

Dimic doit faire avec les nombreux blessés. Il aligne une équipe assez improbable, avec un milieu allégé de Fabry, encore une fois aligné en défense centrale, avec Dalibor Stevanovic dans l'entre-jeu, devancé aussi de Wüthrich, et plutôt offensive pour le reste de l'équipe. Mais avant le début de la rencontre c'est David Gonzalez qui fait parler de lui, sachant qu'il figure en titulaire sur la feuille de match, et pour cause ! Gonzalez que nous avions découvert il y a huit ans dispute ce soir don dernier match professionnel à 32 ans. Il recevra les félicitations de son mentor Barnerat.

Improbable sera également ce début de match que nous vécûmes en Tribune Nord, avec un penalty accordé d'entrée aux Blancs, et que Silvio, 33 ans, ne manquera pas. 0-1, "ça commence mal" :  écrit Valdo sur What's app. Et ça ne va pas s'arranger, le dispositif du milieu de terrain servettien semblant trop faible, c'est Gazzetta, l'ex-servettien, qui doublera la mise à la 10e devant un Gonzalez peu inspiré. Grand froid à La Praille quand dans les minutes qui suivent le morale de l'équipe locale semble s'effondrer sur de nouvelles offensives suisses-allemandes...

1er but de Nedim Omeragic, c'est 1-2 à la 23e

Improbable aussi la suite des événements. Servette va finalement réagir rapidement, et inscrire pas moins de 3 buts en quelques minutes : Omeragic, la jeune pousse ouvre son compteur professionnel à la 23e, Willie double la mise à la 27e, et Chagas reprend une balle devant la gardien une minute plus tard. Pas encore la demi-heure de jeu, et c'est déjà 3-2. Nos deux voisins qui quittaient le stade à 0-2 sur une n-ième frayeur de l'arrière défense genevoise auront tout raté.

La mi-temps surviendra sur cet avantage, alors que Servette dominait en possession et en occasions, tout en ne maîtrisant pas vraiment son récital. C'est Winterthur qui semblait le plus à l'aise dans cette position de contre avec des Silvio et autre Kofi Schultz particulièrement redoutables.
C'est alors que les amis des Enfants du Servette nous invite en loge pour la fin de match. Nous acceptons volontiers. Il faut dire que le vent est particulièrement frisquet pour la mi-mai sur le Genevois.

Retour en tribune principale avec les EDS

Après un petit verre de rouge, et une reprise tout en observation, il faut bien constater que Winterthur a repris le jeu en main et se montre dangereux. Mais c'était sans compter sur un regain de rigueur de Nathan et Souaré (qui a remplacé Sarr, un nouveau blessé) en défense centrale. Servette tiendra et ajoutera même un beau 4e goal par Omeragic à la 64e, finalement auteur d'un doublé juste avant de sortir pour De Ceglie. D'autres occasions servettiennes couronneront une performance alliant le beau et le moins beau, mais qui donnera 3 points relativement intéressants aux Grenat.
Improbable, mais peut-être bien fondateur...

On notera les tentatives winterthouroise menées par Ousmane Doumbia, l'autre ex-servettien, qui était remonté au milieu suite à l'entrée de Katz en fin de match.

Servette remporte donc cette rencontre par 4-2, en ayant remonté un déficit de 2 buts d'entrée. A cette occasion le SFC reprend la 2e place à Schaffhouse derrière Xamax, le champion.

Quelques autres photos de cette rencontre :

Nedim Omeragic, à l'échauffement

Paolo De Ceglie, à l'échauffement

Hommage à Gonzalez en début de match

Coup d'envoi à 20h ce lundi soir

3e, 1-0, Silvio

3-2, Chagas donne l'avantage au SFC

Tout ça en moins de 28e minutes...

La Tribune Nord plus clairsemée que jamais...

4-2 à la 64e

Duel brésilien : Silvio vs Nathan

Fin de match, Servette remporte une rencontre assez improbable.

Ciao
M

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire