Ce site est totalement libre et indépendant. Il s'agit d'un album-souvenir qui regroupe un peu plus de 130 articles, des photos (près de 1600), vidéos, liens divers, commentaires de matchs et d’entraînements, et reportages sur les épopées successives du Servette FC depuis 2010.

dimanche 4 novembre 2018

Premiers ! (4 Novembre 2018)

Servette s'est progressivement glissé aux avants-postes du classement du Challenge League...

Depuis la défaite en Coupe, le Servette FC s'est nettement redressé en championnat durant ce début d'automne, accumulant trois victoires arrachées au courage avant ce dimanche après midi agréable de début Novembre. Tout cela au point de figurer tout simplement en tête du championnat, à égalité de points (21) avec l'ogre lausannois, Wil et Winterthour. Et pour la 13e journée de championnat, ce sont les bourdons de Schaffhouse qui se présentent à la Praille.

17h52, fin du match, 3-0 pour le SFC, qui reprend la tête du classement


Servette FC - FC Schaffhouse : 3-0 (2-0)
Challenge League - 04/11/2018 - 3308 spectateurs

Nous retournons au Stade de Genève, et devons encore passer par la caisse faute d'abonnement pas (encore) jugé utile : L'automne est bien engagé, et ce n'est que notre 3e match à la Praille. La fatigue des années saurait-elle s'effacer au profit d'une passion retrouvée à l'instar de cette première place ? Match-test donc parfait pour les hommes d'Alain Geiger, qui ont toujours peiné avec la pression du public et du résultat ces dernières années, au point de ne quasiment jamais occuper la tête du classement de l'antichambre du foot suisse.

Le français Cognat est à l'honneur

Servette se lance à l'attaque devant un public qui tarde à prendre ses places, mais qui montrera son soutien au gré des actions spectaculaires des Grenat.  Vite, pourtant, ce sont les Schaffhousois qui se rendent dangereux, exploitant parfaitement les imprécisions du milieu et de la défense des hôtes de la partie. Mais les joueurs grenat ont le dessus dans la présence physique et dans les combinaisons techniques; c'est déjà ainsi que Wüthrich poussera le ballon au fond après un jeu de passes déstabilisantes des Servettiens à la 14e. Longtemps les Schaffhousois invoqueront un hors-jeu, mais la dernière passe est semble-t-il faite par les Suisses-allemands.

Servette prendra alors vraiment le dessus, sans doute regonflé de confiance. Quand les imprécisions ne couperont pas les actions, les co-leaders du championnat montreront une aisance collective et technique très agréable. C'est ainsi que tombera le deuxième "goal", construit à partir d'une relance de Cespedes qui s'offre un petit pont sur son adversaire direct, et un jeu léché en une touche de balle de tous ses coéquipiers, jusqu'à la patte finale de.. Wüthrich, encore lui. On est à la 42e, et Servette mérite son 2-0.

Et boum, 3-0, 72e, sous les yeux de la SG.

La deuxième période sera plus tranquille, avec Servette qui restera habilement aux manettes. La jeunesse des jaunes et noirs révélera quelques naïves faiblesses dans la construction de jeu, ou dans l'agressivité mal placée. Au milieu et sur les ailes, Cognat ou encore Stevanovic se régalent. Les centres sont sans cesse dangereux, et Schalk n'est jamais très loin. Derrière, les briscards sont solides : Routis, Rouiller, Séverin et le capitaine Sauthier maîtrisent. Une nouvelle action de folie amènera alors le 3-0 à la 72e, où le défenseur schaffhousois se décide à conclure l'action pour Servette.

Une superbe victoire pour une première place bien acquise. Ô rien n'est garanti dans ce championnat difficile, mais en ce dimanche de novembre, Servette a vaincu le signe indien, et peut-être franchi un cap.

Quelques autres photos de cet après-midi :

Premier vin chaud de la saison...

Temps assez clément à 15h50

Les jeunes drapeaux du Signal-Bernex 

15h57, entrée des joueurs

Mi-temps, 2-0. C'est net.

Affiche d'un derby prochain...

Retour pour la 2e période, vu de l'angle Nord-Ouest.

Wüthrich, buteur, joue le corner sur un coéquipier

Servette met la pression quand il mène !

La tribune Nord en cours de seconde période.

La tribune Principale, en cours de seconde période.


Ciao
M

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire