Ce site est totalement libre et indépendant. Il s'agit d'un album-souvenir qui regroupe environ 120 articles, des photos (plus de 1200), vidéos, liens divers, commentaires de matchs et d’entraînements, et reportages sur les épopées successives du Servette FC depuis 2010.

lundi 28 octobre 2013

Eté indien à la Praille (28 Octobre 2013)

Servette, 4e, peut revenir, mais pour ça il faut faire de la Praille une forteresse imprenable. Coûte que coûte !

Treizième journée. Une incroyable température d'été indien (plus de 20°C) sévit encore en ce début de soirée de fin octobre. Jean-Michel Aeby, entraineur intérimaire du Servette FC, est toujours en poste, et il s'en tire plutôt bien. L'effectif est quasiment au complet, et même Jocelyn Roux, enfant prodigue qui n'a jamais été servettien, semble pouvoir être aligné face à une plutôt bonne équipe de Winterthur accompagnée en ce lundi soir par une petite vingtaine de supporters courageux.

L'esplanade de la Praille en ce 28 octobre 2013

Tout est réuni pour remonter au classement, mais encore faut-il tenir la forteresse et lancer des offensives efficaces...

Servette FC - FC Winterthur : 1-0 (1-0)
Challenge League - 28/10/2013 - 4155 spectateurs

Le Servette FC aligne une équipe plutôt attendue avec un seul attaquant, qui, unique information plus insolite, s'appelle Jocelyn Roux, le mal-aimé (et pour cause !). Il effectue donc ses débuts à la Praille et se battra plutôt bien, sans faire pour autant une différence nette devant le but.
Derrière lui, le capitaine Pasche épaulé de Tréand, Crettenand, Doumbia et Marrazzi alterneront le bon et le passif, mais résisteront grâce aux énergiques réactions du lausannois. Heureusement que Tréand toujours en phase très opportuniste ouvrira le score à la 22e minute pour l'unique goal du match.

Derrière, Routis plus en vue que Dams, se blessera en fin de match, et rejoindra certainement à l'infirmerie le compère Markovic, probablement claqué avant la pause. Moutinho qui l'a remplacé n'a (toujours) rien montré de brillant alors que la passivité et une certaine imprécision caractérisaient aussi l'entre-jeu zurichois. Sauthier restait toujours en recherche d'incisivité, alors que le gardien Müller sauvait (à nouveau) la mise à plusieurs reprises, y compris dans les arrêts de jeu d'une détente très appréciable des supporters grenats.

Finalement, Servette remporte ce match et 3 bons points, même s'il ne rassure pas dans sa prestation. Ce soir d'automne encore très agréable, il fallait choisir.
Allez Servette !

Quelques photos supplémentaires de cette soirée finalement peu mémorable :

Toujours pas finalisé, le mur de la solidarité semble s'installer dans le décor de la Praille

Barroca échauffe Müller. Peut-être une démarche décisive pour la suite...

Un "Cé qu'é lainô" toujours fièrement entonné avant la partie 

Pasche, Routis, Markovic et Marrazzi félicitent le buteur Tréand !

43e, blessure de Markovic. Le croate a de la peine à se relever !

Mi-temps. 1-0, mais Servette peine...

Offensive de Moutinho. Rarement l'espoir servettien ne passera...

Fin du match, soulagement. Une victoire et 3 pts. Peu importe la manière.


Ciao
M

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire