Ce site est totalement libre et indépendant. Il s'agit d'un album-souvenir qui regroupe environ 120 articles, des photos (plus de 1200), vidéos, liens divers, commentaires de matchs et d’entraînements, et reportages sur les épopées successives du Servette FC depuis 2010.

dimanche 6 octobre 2013

Revoir Schaffhouse et... revenir ! (6 Octobre 2013)

Revenir dans la course du championnat, tel est l'enjeu de ce match à domicile pour le Servette FC...

Servette revient à la Praille pour ce dimanche après-midi, et une nouvelle fois a l’occasion de revenir dans la course du championnat de Challenge League. Ce match à domicile est donc important dans la longue et difficile conquête de l'accession, mais aussi celle de son public genevois, si difficile.
Nous nous  rappelons de ce 6-2, le dernier Servette-Schaffhouse, où Rüfli avait marqué son but de 60 mètres. Ce jour-là on se disait : on ne peut pas faire un tel résultat et ne pas espérer monter en Super League. Et quelques mois plus tard, le SFC était de retour dans l'élite.
Pourvu que cette dynamique d’alors se retrouvât cet après-midi sous un beau temps automnal…
Les vaillantes troupes servettiennes en ordre de bataille...

Servette FC - FC Schaffhausen : 2-1 (1-0)
Challenge League - 06/10/2013 - 4105 spectateurs

Jean-Michel Aeby, entraineur ad interim est discuté dans son poste... et pourtant. Depuis le départ de Fournier, l'équipe semble trouver un style de jeu et échoue assez peu dans les résultats (Wil et Lausanne en Coupe). La tactique semble plus adaptée et le coaching est plutôt opportun.
Seulement, depuis quelques jours, le club lui a mis dans les pattes Mario Cantaluppi comme adjoint et l'attaquant ex-lausannois Jocelyn Roux qui trépignait à l'idée de porter le maillot grenat. Aeby s'en tient pourtant à sa formation en réussite, avec David Marazzi pour épauler Neven Markovic sur le côté gauche.

A l'entame du match, à juste titre, les équipes se méfient l'une de l'autre. Elles s'observent, et les timides offensives grenat sont contrées par des passes dans le dos de la défense plutôt opportunistes des jaunes et noirs. Müller sauve clairement la mise une ou deux fois, et Routis, Dams et Doumbia tiennent la baraque le reste du temps. Devant, Placca ne ménage pas ses efforts, flanqué de Tréand et Marazzi qui jouent de leur expérience. Et bien à propos, le néo-servettien qui a repris le n°8, ouvre le score à la 43e. Ouf, le score a basculé pour Marazzi et Servette !

Au retour du thé, Servette défend son avantage. Bua rentre à la place de Marazzi, largement applaudi, et donnera un bon dynamisme (et surtout beaucoup d'air) à l'aile gauche dans cette dernière partie de match. C'est ainsi que de son côté vient le goal de Tadic qui, rentré depuis un quart d'heure, s'est appuyé sur son jeune ailier et qui se délivre des piètres prestations précédentes. 2-0 à la 70e, double ouf !
Dès lors, il fallait tenir. Les genevois temporiseront mais ne résisteront cependant pas à un tir lointain de l'inarrétable Rossini à la 86e (2-1). Mais voilà, la victoire sera bien grenat pour le soulagement d'un public plutôt content.

Si le retard avec les Vaduz, Wil et Schaffhouse est encore important au classement, la 5e place est consolidée avec 18 points pour 11 journées. Servette est de retour dans la course !

Une série de photos de ce match :

Les grenat Hasanovic et Bytyqi manient le ballon avec les jeunes supporters

Le mur de solidarité est maintenant totalement placardé

Les titulaires servettiens à l'échauffement

Roux est avec les remplaçants Mfuyi et Pont. Un air de Super League...

Mario Cantaluppi participe à l'animation de l'entrainement d'avant-match

La relève passe entre les gouttes, comme son ainée de l'équipe première

Les clubs genevois à l'honneur

Coup franc du FCS, Müller (34) place son mur à partir de Crettenand (16),homme de base.

44e minute, Servette vient de marquer. La mi-temps s'annonce (légèrement) plus détendue.

La tribune Ouest en 2e période

La tribune Nord plutôt garnie en 2e période

Marazzi apporte son expérience à un Markovic souvent discutable

Un des multiples coups de pied arrêtés de Crettenand depuis le côté gauche servettien.

70e, 2-0, but de Tadic. Quel soulagement pour tout le monde !

 
Seule la victoire est belle. Le "Virage H" est à l'honneur.

Ciao
M

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire