Ce site est totalement libre et indépendant. Il s'agit d'un album-souvenir qui regroupe environ 120 articles, des photos (plus de 1200), vidéos, liens divers, commentaires de matchs et d’entraînements, et reportages sur les épopées successives du Servette FC depuis 2010.

dimanche 23 mars 2014

Éloge de la Jeunesse servettienne (23 Mars 2014)

Résolument tourné vers la saison prochaine, Servette joue la carte de la jeunesse.

C'est un Servette bipolaire, tout au moins irrégulier qui se présente pour ce premier match du printemps 2014. Après trois victoires succédant à 3 défaites et qui redonnaient un poil d'espoir cette année, l'équipe est allée s'incliner platement à Lugano (0-2) pour enterrer à peu près tout espoir de promotion. La nouvelle politique grenat orientée sur la jeunesse et dont le fer de lance, Pascal Zuberbühler, ne fait pas l'unanimité auprès des supporters, demandera sûrement du temps et d'accepter de tels contre-coups difficiles à avaler au bout du Lac. Le FC Winterthur, 5e avec 36 pts, est accueilli comme poursuivant au classement à La Praille, Servette disposant d'une avance de 8 pts sur les zurichois.

Présentation des joueurs et C'é qu'é laino depuis les Loges

Le temps s'est rafraîchi et maintenant qu'on est vraiment au printemps, la bise refait son apparition, mais laisse quand même en ce dimanche après-midi une place à un ou deux rayons de soleil. Pourvu que sur le terrain, les joueurs grenat brillent eux-aussi !
Avec la chance d'aller pour une fois en tribune principale (Merci encore Cédric !), nous mesurons aussi un peu l'atmosphère assez morose de cette deuxième partie de saison, où les ambitions sont ravalées, et l'ambiance sur certains aspects frise parfois la méfiance.

Servette FC - FC Winterthur : 0-0 (0-0)
Challenge League - 23/03/2014 - 2215 spectateurs

Jean-Michel Aeby, éternel sursitaire, se tient à sa composition du moment, en remplaçant toutefois Tadic par Roux. Donc les jeunes Dominguez et Rodrigues ajoutent une nouvelle apparition en tant que titulaire à leur carrière, au côté des Pont (cap.) - Marazzi - Tréand ou encore Markovic, plus expérimentés.
Le match est joué devant un public catastrophiquement faible, lui aussi découragé par les résultats et, disons, la stratégie un peu floue du moment. Record battu à la baisse, pour ce qui nous concerne :-( !

Si le 1er quart d'heure est soporifique, Servette tente un peu plus vers le milieu de la 1ère période, avec pour seul léger accélérateur les jeunes Dominguez (18 ans) et Rodrigues (17 ans) ! Tréand, Pont ou Marazzi peinent à faire la différence, alors que Mfuyi et Routis ont du mal à contre-carrer l'ex-servettien Bengondo, à la pointe de l'attaque des blancs et rouges. Müller doit aussi s'interposer une ou deux fois pour éviter le pire, et qu'on reparte avec 0-0 pour une pause où il est préférable de parler d'autre chose que du spectacle de la pelouse.

Kevin Bua (n°33) et Maxime Dominguez, 2 sérieux espoirs servettiens !

Au retour du thé, c'est un poil mieux, mais le rythme manque encore. Bua et Pasche vont s'échauffer longtemps, et finalement rentrer aux 72e et 78e pour Tréand et Dominguez. Le jeune ailier portera bien souvent le ballon sur le flanc gauche servettien, mais aura parfois du mal à créer un fort danger. Il faut dire que dans l'axe et au deuxième poteau, Servette est peu présent. Même Tadic qui rentrera en fin de match n'apportera pas grand chose.

Au final, avec quand même 2 barres transversales au cours de la partie, et peut-être un (voire deux) but(s) refusé(s) injustement, Servette peut surtout remercier ses jeunes, en premier lieu Dominguez, Rodrigues et un peu plus loin Bua et Doumbia qui a eux 4 ont permis un spectable presqu'acceptable surtout en deuxième période; et en fait laisser planer l'espoir d'une ouverture du score qui ne viendra jamais. Pas de but, peu de spectacle, mais comme un léger vent d'espoir que la jeunesse porte à elle toute-seule...

Post tenebras Lux.

Quelques photos supplémentaires :

Dams et Korede (Aiyegbusi) étaient blessés, ils se consacrent à la jeunesse sur l'esplanade de la Praille.

Quennec et Dams, très accessibles. L'allemand nous confiera reprendre l'entraînement demain avec soulagement et  après 7 semaines d'arrêt.

Un cadeau pour un supporter servettien très particulier... Ce panneau avait donné lieu à une véritable enquête sur les EdS.

La ligne défensive servettienne : Markovic - Routis - Mfuyi et Rodrigues.

Alexandre Pasche s’échauffera plus d'une demi-heure avant de rentrer.

La ligne offensive servettienne : Dominguez - Marazzi - Roux - Tréand.

Les ex-lausannois, Roux - Pasche et Marazzi ont du mal en ce 23 mars.

Ciao
M

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire