Ce site est totalement libre et indépendant. Il s'agit d'un album-souvenir qui regroupe environ 120 articles, des photos (plus de 1200), vidéos, liens divers, commentaires de matchs et d’entraînements, et reportages sur les épopées successives du Servette FC depuis 2010.

samedi 15 mars 2014

Virée à Balexert (15 Mars 2014)

Place au terrain, et en l’occurrence à celui de l'entrainement - comme un écho à une visite estivale aux Evaux plus tôt dans la saison. 

En ces temps de doutes et de frustration chez beaucoup de supporters servettiens, le programme de la semaine du site officiel nous avait donné une idée. Alors, en ce samedi matin de temps plutôt clément, nous enfourchons notre VTT direction Balexert et le centre d'entrainement du Servette Football Club, mais aussi celui des jeunes équipes du club.

Balexert; entre pré-fabriqués, terrains de sport, nature et banlieue.

Pas encore 10 heures et déjà sur place, pas de pros en vue. Cependant les petits "E1" grenat affrontent l'Olympique de Genève devant quelques parents et spectateurs assez enthousiastes. Rencontre sympathique et intéressante, prolifique en goals, et accessoirement victorieuse pour Servette (8-3). Puis arrivent apparemment les M16 et M18 de Xamax pour une double-confrontation dans l'après-midi. De sacrés gaillards déjà pour leurs âges.
En fait, la 1ère équipe est en séance vidéo et arrivera vers 10h20.

L'équipe des E1 a battu l'Olympique de Genève.

Quand les pros sortent sur leur terrain d'entrainement, les regards se tournent. Les Sinval, Aeby et Zuberbühler sont là et préparent les ateliers. Rapidement nous notons que Margairaz et Dams s’entraînent seuls en petite foulée autour du terrain, retour de blessures oblige. Un poil plus tard, Aiyegbusi fera lui aussi des sprints dans son coin. Entre-temps, Ceccherini a pris le groupe, il parle désormais français.
Assez vite, Pascal Zuberbühler prend en charge les gardiens, Roland Müller et Christophe Guedes. Le tout est plutôt rythmé, sous les directives de l’entraîneur-intérimaire au premier plan et de celui des gardiens au fond du terrain.

Niklas Dams et Xavier Margairaz sont bien là, de retour de blessure.

Zubi, toujours impressionnant, ponctuent ses commentaires aux deux gardiens en français, en allemand et parfois en anglais, par des "Okay" insistants. A deux jours d'un match à Lugano, l'entrainement est plutôt soutenu, et Müller comme Guedes ont l'occasion de bien suer. Les deux ont l'air très concentrés.

Müller, Guedes et Zuberbühler, c'est du sérieux.

Quelques minutes plus tard, Aeby est à la baguette, et le petit jeu sur deux buts est toujours très rythmé, les joueurs accélèrent, tirent fort, taclent parfois, mais l'ambiance est bonne. Puis Cantaluppi et Zubi se mettent derrière le but de Guedes dans ce jeu, et partagent leurs sentiments. Le géant bâlois harangue les joueurs ronde après ronde. Il a étendu ses commentaires à l'ensemble des lignes; il a visiblement changé de casquette pour celle du Directeur Technique.

Tréand lance l'offensive sous les yeux notamment de Sinval et Zubi.

Chez les joueurs, Routis, solide, partage ses blagues avec les "lausannois" et les "valaisans"; Dominguez et Markovic sont assez en vue, Pont aussi, même Sauthier, Rodrigues s'arrache. Roux, Tadic et Placca marquent. Pasche est là et participe sans malaise apparent. Pas de trace de Crettenand, ni de Bua a priori avec les M21. Les 27 joueurs du contingent dont on fait état dans la presse sont à peine une vingtaine ce matin.

Il est 11h15, le groupe range les équipements; il a l'air prêt pour voyager vers la difficile contrée tessinoise et essayer d'aller faire un résultat contre Lugano.

Quelques photos supplémentaires :

L'entrée de Balexert en ce samedi 15 mars 2014

Les joueurs de la 1ère équipe sont arrivés. Ils installent les équipements.

Pas facile de voir ce qui se passe depuis derrière les grillages ;-)

La solitude du gardien de but, version Zuberbühler qui met en place son atelier.

Leonardo Ceccherini mène le train. Environ 18 joueurs sont derrière lui.


Alexandre Pasche et Christopher Routis, clairement des piliers de l'équipe cette saison, selon nous.

Guedes, Pasche et Tadic, sous les yeux du duo Cantaluppi-Zuberbühler.

Intéressante séance ce matin, totalement dédiée à l'observation du terrain et qui fera peut-être commenter sur les EdS !

Ciao
M


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire